« La liberté dans l’évolution » d’Imanishi Kinji traduit et édité par Augustin Berque

imanishi-evolution

Vient de paraître : La liberté dans l’évolution, Suivi de « La Mésologie d’Imanishi » par Augustin Berque. Traduction du japonais*, édition et postface d’Augustin Berque.

* Titre original「主体性の進化論」paru en 1980 aux éditions Chûôkôron, Tokyo

Le testament philosophique du plus célèbre naturaliste japonais.

Peut-on réduire l’évolution du vivant aux mécanismes extérieurs de la “sélection”. L’évolution pourrait-elle être conçue, non comme un simple mécanisme, mais comme une initiative du vivant ?

À la fin d’une vie consacrée à l’étude de la nature, Imanishi examine et met au clair ses convictions sur l’évolution. En revendiquant pour le vivant la qualité de sujet, il choisit de s’opposer au dualisme néo-darwinien.

Pour Imanishi, il s’agit d’entrer dans le monde de chaque espèce, où elle forme avec son milieu une unité concrète qu’il appelle sumiwake, “écospécie”.

Imanishi Kinji Entomologiste, primatologue, écologue, anthropologue, homme de terrain et grand alpiniste (il mena en 1952 une expédition au Manaslu, 8 152 m), Imanishi Kinji (1902-1992) est le plus célèbre naturaliste japonais du 20e siècle. Il est l’auteur de nombreux ouvrages, dont Le Monde des êtres vivants (Wildproject, 2011).

Editions Wildproject, collection « Domaine sauvage »
192 p., 20 euros
Novembre 2015
ISBN 978-2-918490-524

Site de l’éditeur


Yasuko D'Hulst

Ingénieure d’études, documentaliste

More Posts - Website

Publié par

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d’études, documentaliste