Les échanges culturels entre la France et le Japon dans le domaine de l’enseignement du dessin – L’exemple de Félix Régamey

Kumiko HAYASHI, post-doctrante de Nichibunken, jeune chercheuse accueille par le Centre Japon jusqu’à fin mars 2017 dans le cadre du programme « JSPS Research Fellowships for Young Researchers », interviendra dans le colloque de la SFEJ le 17 décembre 2016.

Félix Régamey (1844-1907), avec Émile Guimet, est allé au Japon en 1876 pour la première fois. Il est connu comme l’illustrateur des Promenades japonaises, d’Émile Guimet (1878 et 1880). Il a été un acteur et un témoin privilégié de l’ouverture au monde du Japon dans le domaine artistique. Cependant il n’y a pas beaucoup de recherches sur sa seconde visite au Japon (1899). Il a laissé des mémoires de cette visite qui permettent de connaître ses opinions, surtout sur les beaux-arts japonais et ses relations avec les artistes japonais. Félix Régamey qui a alors visité le Japon comme inspecteur du dessin, a aussi rédigé, pour le ministère de l’Instruction publique et des Beaux-arts français, un rapport sur l’enseignement du dessin au Japon, Le dessin et son enseignement dans les écoles de Tokio. Dans ce rapport et dans divers documents trouvés au cours de nos recherches, ressortent les difficultés rencontrées par les japonais, malgré leur facilité à manier le pinceau, face aux techniques occidentales de peinture nouvellement introduites. Ces documents permettent de connaître la réalité de l’enseignement du dessin et de la peinture au Japon durant l’ère Meiji, époque au cours de laquelle les directives de l’enseignement n’étaient pas encore établies. Ils permettent aussi de constater que c’était la même situation en France, ce qui explique la volonté d’obtenir des renseignements à ce sujet sur le Japon, comme dans d’autres pays où la France a envoyé des inspecteurs du dessin pour trouver des informations sur les méthodes d’enseignement du dessin. À travers les mémoires que Félix Régamey a laissés, on essayera de déterminer le rôle et l’influence exercés par le Japon et la France, l’un à l’égard de l’autre.

Du 15 au 17 décembre 2016
Université Jean Moulin – LYON 3

Sur le site du colloque de la SFEJ :     https://sfejcolloque2016.wordpress.com/2016/09/22/session-19-1-hayashi-kumiko/


Yasuko D'Hulst

Ingénieure d’études, documentaliste

More Posts - Website

Publié par

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d’études, documentaliste