Appel à candidatures : Prix thèse SHS 2018

PSL lance un appel à candidatures pour le prix thèse SHS 2018.

Soutenus par les Labex HastecTepsis et TransferS et les IRIS Création, cognition et sociétéEtudes globalesGovernance Analytics et Scripta, les prix PSL en Sciences humaines et sociales récompensent les meilleurs travaux doctoraux dans cinq domaines :

  • Arts et esthétique
  • Droit, économie, gestion
  • Humanités
  • Interfaces Sciences / Humanités
  • Sciences sociales

Un jury dédié à chacun des prix sera composé de cinq personnalités du domaine, dont un scientifique étranger et un représentant du Labex et/ou de l’IRIS ayant contribué au financement du prix. Les travaux lauréats recevront ainsi un prix d’une valeur de 5000 euros composé d’une somme de 2000 euros et d’un financement de 3000 euros pour un séjour de recherche (à Paris pour les étrangers ou chez les partenaires internationaux de PSL pour les français). Les lauréats donneront également trois séminaires dans trois établissements partenaires de PSL.

Pour être éligibles, les thèses doivent avoir été soutenues entre septembre 2016 et décembre 2017 dans un établissement d’enseignement supérieur français ou étranger. Elles peuvent être rédigées dans l’une des langues suivantes : français, anglais, allemand, espagnol, italien.

Plus d’informations sur le site de PSL : https://www.univ-psl.fr/actualites/jeunes-docteures-en-shs-psl-lance-son-prix-de-these-2018

Date limite de candidature : 30 décembre 2017

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, documentaliste

More Posts - Website

2e colloque HOBOGIRIN : Rongi – Les disputations bouddhiques au Japon

Colloque organisé par Jean-Noël ROBERT, professeur au Collège de France dans le cadre de la thématique « Philologie de la civilisation japonaise ». Ce colloque est co-organisé avec le professeur ABE Yasurô, directeur du Research Center of Cultural Heritage and Texts de l’Université de Nagoya.

Programme

Mardi 10 octobre 2017 de 9h30 à 18h
Collège de France, salle 2
11, place Marcelin-Berthelot, 75005 Paris

Sur le site du Collège de France : http://www.college-de-france.fr/site/jean-noel-robert/symposium-2017-2018.htm

 

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, documentaliste

More Posts - Website

Séminaire interdisciplinaire du Centre Japon 2017-2018

Le Centre de recherches sur le Japon a le plaisir de vous présenter le programme de son séminaire interdisciplinaire pour l’année 2017-2018.
Au plaisir de vous accueillir nombreux.

Histoire du Japon moderne et contemporain :
Permanences et ruptures

Les 1er et 3e jeudis de chaque mois (sauf 21 décembre) de 11h à 13h
Salle 11, 105 boulevard Raspail

Guillaume Carré, maître de conférences à l’EHESS (CCJ-CRJ)
Annick Horiuchi, professeur d’université (Paris Diderot)
Aleksandra Kobiljski, chargée de recherche au CNRS (CCJ-CRJ)

Programme :

16 novembre : Amy STANLEY (Université Northwestern) : « Tsuneno’s Tales: Narrating Domestic and Global History in Eurasia, 1600–1900 »

7 décembre : Mary PICONE (EHESS-CRJ) : « Folklore remix : religion populaire et légendes urbaines réinterprétées dans les films et les séries japonaises contemporaines »

18 janvier : Mélanie HOURS (Université Toulouse II Jean Jaurès) : « La redécouverte de la pauvreté au Japon »

1 février : César CASTELLVI (EHESS/Paris Diderot) : « Faire carrière dans la presse quotidienne japonaise, un regard sociologique »

15 février : Aline HENNINGER (INALCO/CEJ) : « La socialisation à l’amour et à la sexualité chez les écoliers japonais »

1 mars : MORISHITA Tôru (Université de Yamaguchi) : « Travail et travailleurs dans les villes du Japon des Tokugawa »

15 mars : MAKIHARA Shigeyuki (Université de Tôkyô) : « Marchands et commerce à l’époque d’Edo »

5 avril : Caroline TAÏEB (EHESS) « La discrimination à l’encontre des burakumin dans le Japon contemporain »

3 mai : Christopher HILL (Université de Michigan) « Crossed Geographies : Endô Shûsaku and Frantz Fanon in Lyon in the 1950s »

17 mai : Catherine PHIPPS (Université de Memphis) « Waterfront Empire : Japan’s Special Trading Ports and Power, 1858–1899 »

Renseignements :
aleksandra.kobiljski@ehess.fr
carre@ehess.fr

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, documentaliste

More Posts - Website

Table ronde : « Mobilités et innovations » dans le cadre des « Rendez-vous de l’histoire de Blois » le 6 octobre 2017

 

Aleksandra Kobiljski (CRJ-CNRS) participera à la table ronde intitulée « Mobilités et innovations » dans le cadre de la édition 2017 des « Rendez-vous de l’histoire de Blois – EURÊKA ! INVENTER, DÉCOUVRIR, INNOVER ».

Faut-il bouger pour (mieux) inventer ? Sans doute, mais de quelles mobilités parle-t-on ? Et quels savoirs, techniques ou sciences sont susceptibles d’être touchés ? Voyages scientifiques, transferts culturels, échanges de données à un niveau désormais instantané et global font partie de cette réflexion.

Modératrices :
Catherine BRICE, professeure d’histoire contemporaine à l’université Paris-Est

Antonella ROMANO, directrice d’études à l’EHESS et directrice du Centre Alexandre Koyré.

Intervenants :
Pascal DUBOURG-GLATIGNY, historien d’art et chercheur au Centre Alexandre Koyré
Aleksandra KOBILJSKIchargée de recherche au CNRS, Centre de recherches sur le Japon de l’EHESS
Delphine DIAZmaîtresse de conférences à l’université de Reims Champagne-Ardenne

Vendredi 6 octobre 2017, 15h30 – 17h
Bibliothèque Abbé Grégoire, Auditorium
4 Place Jean Jaurès 41000 Blois

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, documentaliste

More Posts - Website

Nouveau carnet : « Séminaire sciences sociales du Japon contemporain »

Un nouveau carnet de recherches sous « hypothèses » parait dans le domaine des sciences sociales sur le Japon depuis juillet 2017.

« Le séminaire « sciences sociales du Japon contemporain » a lieu dans le cadre du projet « Social Science Research and Education on Contemporary Japan », encadré conjointement par l’Université Paris Diderot et l’INALCO. Ce projet est financé par la Fondation du Japon (The Japan Foundation 国際交流基金). »

Le programme (avec titres provisoires) est disponible sur le site internet du séminaire : https://japanseminar.hypotheses.org

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, documentaliste

More Posts - Website

Nouvelle parution : « Là, sur les bords de l’Yvette : dialogues mésologiques »

Nouvelle parution : Augustin BerqueLà, sur les bords de l’Yvette – Dialogues mésologiques

Là, sur les bords de l’Yvette Sur les bords de l’Yvette, un vieux monsieur très savant, le Dr No, et sa petite- lle Mélissa, lycéenne en seconde, parlent de mésologie – la science des milieux, c’est-à- dire de la relation spéci que que tout être vivant crée avec son environnement. Alors que l’environnement est universel – le même pour tous –, le milieu est singulier, que ce soit à l’échelle de l’espèce – le milieu d’un ragondin n’est pas celui d’un canard, bien qu’ils vivent côte-à-côte dans la même rivière – ou à l’échelle des organismes ; et, dans le cas de l’humain, que ce soit à l’échelle des personnes comme à celle des cultures: un même donné environnemental pourra être perçu et utilisé de manières très di érentes par des sociétés di érentes, et dans un même environnement, deux personnes pourront vivre dans deux milieux très di érents. La découverte de cette spéci cité des milieux a révolutionné les sciences de la nature au xxe siècle, avec les travaux du naturaliste balte Jakob von Uexküll (1864-1944), et du philosophe japonais Tetsurô Watsuji (1889-1960). Les perspectives nouvelles sur la nature et sur l’existence humaine qui découlent de leur mésologie sont ici même – sur les bords de l’Yvette – mises à la portée de tous dans une suite de dialogues entre Mélissa et son grand-père, où s’invitent tour à tour, ctivement, quelques-uns des grands noms de la mésologie : Uexküll et Watsuji, bien sûr, mais aussi quelques autres savants qui ont fait de la mésologie sans le savoir. Le tout, sous l’œil du roi de l’Yvette… le ragondin. Lire la suite…

Éditions éoliennes
22 Juin 2017
ISBN : 978-2-37672-000-3
120 pages, 14 EUR

 

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, documentaliste

More Posts - Website