Statuts et identités dans l’Asie pré-moderne (XVIIe-XIXe siècle)

Nouvelle parution : le numéro 41 de la revue Extrême-Orient, Extrême Occident.

Dans ce numéro, la revue propose le dossier « Statuts et identités dans l’Asie pré-moderne (XVIIe-XIXe siècle) », coordonné par Annick Horiuchi (CRCAO) .

On associe au monde asiatique pré-moderne des sociétés d’ordres figées, où hommes et femmes sont condamnés de par leur statut à des parcours de vie uniformes. Or ces dernier pouvaient se négocier et des identités nouvelles sont apparues.

Il s’agit d’une part de corriger l’idée que cette société fonctionnait selon le système rigide et intangible des quatre statuts (guerrier au Japon/ lettré-fonctionnaire en Chine et en Corée ; paysan ; artisan ; marchand). Sont notamment examinés le statut servile en Chine, celui des chefs aïnous, ces habitants des confins septentrionaux du Japon, ou encore celui des concubines dans les familles guerrières. Le numéro se penche d’autre part sur l’identité de bourgeois au Japon, à travers des textes imprimés de l’époque et des documents du for privé, sur celle du catholique face à la politique d’interdiction, toujours au Japon ou encore  celle des « gens intermédiaires » de Corée, ces fonctionnaires entravés dans leur ascension par leur naissance. En faisant une large place aux voix des roturiers, il s’agit de redessiner les contours d’une société plus complexe et moins immobile qu’on ne l’avait imaginée.

Sommaire

Introduction

Annick Horiuchi « Statuts et identités dans l’Asie pré-moderne (XVIIe-XIXe siècle) »

I. Où l’identité s’affirme

Guillaume Carré  « La gloire d’un marchand : Enomoto Yazaemon, négociant en sel dans le Japon du XVIIe siècle »

Daniel Struve « Identité sociale et identité nationale dans Chōnin bukuro et Hyakushō bukuro de Nishikawa Joken »

II. Où le statut fluctue

Yannick Bardy « Prêtre shintō à l’époque d’Edo: un statut, des réalités »

Claude Chevaleyre « Asservir pour punir : la nature pénale du statut d’esclave dans la Chine des Ming (1368-1644) »

Segawa Yūta « Le couple dans la famille guerrière durant la seconde moitié de l’époque Edo (XVIIIe-XIXe siècle) : La question du mariage et du concubinage »

III. Où l’identité prend corps

Martin Nogueira Ramos « Une identité religieuse dans la tourmente : les catholiques face à la politique de proscription des Tokugawa (XVIIe siècle) »

Kim Daeyeol « Les « gens du milieu » en quête d’une identité dans la société du Chosŏn au XIXe siècle »

Noémi Godefroy « Domination et dépendance : l’évolution du statut des chefs aïnous en Asie orientale (XVIIe-XVIIIesiècle) »

IV. Regard extérieur

François-Joseph Ruggiu « De l’Extrême-Orient à l’Extrême-Occident, et retour. L’étude comparée des sociétés de la France d’Ancien Régime et de l’Asie de l’époque moderne »

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d’études, documentaliste

More Posts - Website

Les interprètes de Nagasaki au XVIIIe siècle : statut et identité

annick-horiuchi

Conférence d’Annick Horiuchi, Professeure à l’Université Paris Diderot (CRCAO), donnera une conférence dans le cadre du séminaire collectif du Centre Japon le 17 novembre 2016.

L’intervention portera sur les interprètes de Nagasaki spécialisés dans le hollandais (Oranda tsûji) qui assuraient la communication entre le bakufu et les représentants de la Compagnie hollandaise des Indes orientales (VOC). On verra que l’identité sociale des interprètes avait un contour assez flou, et on se penchera sur la manière dont ils pouvaient échapper à leur condition première qui était celle de marchand et rejoindre la classe guerrière. On s’intéressera également à un autre aspect de leur identité, qu’on pourrait qualifier de « nationale ». On évoquera les exemples où les interprètes n’ont pas hésité à délaisser les intérêts du shôgun pour adopter une position favorable aux Hollandais ou aux étrangers et on s’interrogera sur leurs motivations. Enfin, en dernier lieu, on se penchera sur leur identité en tant qu’individu, les aspirations, les ambitions personnelles que certains d’entre eux ont pu nourrir du fait de leur connaissance de la langue hollandaise ou d’autres langues occidentales.

Jeudi 17 novembre 2016 de 11h00 à 13h00
EHESS, Salle 7, 105 boulevard Raspail 75006 Paris

Résumé

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d’études, documentaliste

More Posts - Website