De L’Origine de l’oeuvre d’art en mésologie

© Claude Truong-Ngoc © D.R.

Conférence de Augustin Berque (directeur d’études à l’EHESS, chercheur invité par le Research Institute for Humanity and Nature) intitulée  » De L’Origine de l’oeuvre d’art en mésologe » (芸術作品の起源』への風土学的道のり) dans le cadre du « Forum Franco-japonais autour des études environnementales » organisé par l’Institut Français du Japon – Kansai, Research Institute for Humanity and Nature et par la Préfecture de Kyoto.

Qu’on l’appelle « tension de la substance vers l’esprit », comme Zong Bing, ou « litige entre la terre et le monde », comme Heidegger, un même principe est à l’œuvre dans le paysage : celui qui ouvre un monde humain. Grand connaisseur du Japon et directeur d’études à l’EHESS Paris, Augustin Berque discutera autour du paysage avec Abe Kenichi (RIHN).

Vendredi 16 octobre 2015, de 18h à 20h
Institut français du Japon – Kansai, Kyoto, salle Inabata
8 Izumidono-cho Yoshida Sakyo-ku Kyoto 606-8301 Japon

Site web de l’Institut français du Japon – Kansai

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d’études, documentaliste

More Posts - Website

Formation aux ressources numériques en japonais à la BULAC

Une séance de formation aux ressources électroniques japonaises aura lieu le 22 septembre à la BULAC. Elle portera sur les ressources « Japan Knowledge » (en particulier le Gunsho Ruiju 群書類従), « Asahi Shimbun Kikuzo », et se conclura sur un point consacré aux nouvelles ressources (ebooks, Japan Times Archives).
Cette formation est ouverte aux étudiants et enseignants d’études japonaises de l’Inalco, de Paris-Diderot, de l’EFEO, de l’EHESS et de l’EPHE.
Pour plus de renseignements ou pour s’inscrire, vous pouvez écrire à Mme Fanny Mion-Mouton (fanny.mion-mouton[at]bulac.fr).

Mardi 22 septembre 2015 de 14h00 à 17h00
BULAC, salle RJ22
65 rue des Grands Moulins 75013 Paris

 

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d’études, documentaliste

More Posts - Website

Séminaires du Centre Japon 2015-2016

MÉSOLOGIQUES, IV. ENVIRONNEMENT, MILIEU ET MONDE : MÉSOLOGIE DE LA PERCEPTION

2e et 4e vendredis du mois de 18 h à 20 h (amphithéâtre François-Furet, 105 bd Raspail 75006 Paris), du 13 novembre 2015 au 10 juin 2016

Le problème de la perception apparaît central dans la mésologie d’Uexküll (Umweltlehre) comme dans celle de Watsuji (fûdoron). Chez l’un et l’autre, pour chaque espèce et chaque culture, le milieu est un rapport spécifique entre donné environnemental et monde. Par ailleurs Merleau-Ponty, Simondon, Gibson ont souligné le rôle du mouvement dans la perception, ainsi que l’interaction entre la saisie corporelle de l’environnement et les propriétés de ce dernier. C’est cette interaction qui assure le développement de l’être et sa relation signifiante au monde. De la biologie à l’ontologie, ce séminaire collectif approchera le problème de la perception par de multiples entrées, mais avec le constant souci d’en tirer une interprétation unifiée par la relation entre environnement, milieu et monde.

HISTOIRE DES VILLES DU JAPON DE L’ÉPOQUE D’EDO : QUESTIONS D’HISTORIOGRAPHIE

Guillaume Carrémaître de conférences à l’EHESS ( CCJ-CRJ )

1er et 3e vendredis du mois de 11 h à 13 h (salle 6, 105 bd Raspail 75006 Paris), du 6 novembre 2015 au 20 mai 2016

Le séminaire, après plusieurs années consacrées à d’autres thématiques, reviendra cette année sur des questions d’histoire urbaine. Pour commencer, nous souhaiterions dresser un panomara du développement des études sur l’histoire des villes japonaises du Japon des Tokugawa. Depuis les premières tentatives d’acclimatation des méthodes historiques occidentales dans le Japon du début du XXe siècle, en passant par la place de ces recherches dans les divers courants marxistes qui dominèrent le monde académique japonais dans l’après-guerre, nous replacerons ainsi l’avènement des études urbaines comme domaine autonome à partir des années 1980, dans la suite des évolutions successives de la discipline historique au Japon. Et en remontant plus loin encore que le Japon de Meiji, nous nous nous intéresserons aux débuts d’une érudition concernant la société des villes japonaises et leur histoire, dès la fin de la période d’Edo.

COMPRENDRE LE CHANGEMENT INSTITUTIONNEL EN ASIE. UNE PERSPECTIVE COMPARÉE AVEC LES ÉTATS-UNIS ET L’EUROPE

 Sébastien Lechevaliermaître de conférences à l’EHESS (TH) ( CCJ, FFJ )

Mercredi de 13 h à 15 h (salle 638, bât. Le France, 190-198 av de France 75013 Paris), les 25 novembre, 2, 9, 16 décembre 2015, 20, 27 janvier, 9, 16 mars, 6, 13 avril, 18 et 25 mai 2016

Dans les discussions entre économistes, historiens, sociologistes et spécialistes de sciences politiques sur la diversité des capitalismes et le changement institutionnel, les capitalismes asiatiques ont été mis de côté pendant de nombreuses années, au profit d’une focalisation sur les États-Unis et l’Europe. Les théories et les concepts d’économie politiques n’ont été appliqués à l’Asie que récemment et que pour certaines configurations institutionnelles et historiques. Cependant, le développement rapide des économies asiatiques et la diversité de leurs trajectoires doivent conduire à nous poser de nouvelles questions. Elles concernent par exemple l’impact paradoxal de la libéralisation qui ne conduit pas à une convergence vers les capitalismes anglo-saxons, dont les institutions constituent pourtant un modèle pour les promoteurs des réformes. Il s’agit également de comprendre l’émergence de nouvelles formes d’inégalités et les transformations des modèles de protection sociale. Dans un contexte de remise en cause du rôle de l’État dans l’économie, on se doit par ailleurs de comprendre la réémergence de nouvelles formes d’État développeur en Asie.

GLOBALIZATION AND LABOR MARKET OUTCOMES IN JAPAN AND KOREA : DE-INDUSTRIALIZATION, JOB SECURITY, AND WAGE INEQUALITIES

Sébastien Lechevaliermaître de conférences à l’EHESS (TH) ( CCJ, FFJ )

Jeudi de 13 h 30 à 16 h 30 (ENS, Campus Paris-Jourdan, 48 bd Jourdan 75014 Paris), les 8, 15, 22 et 29 octobre, 3, 10 et 17 décembre 2015 et 14 janvier 2016

Deindustrialization is a major issue for all industrialized countries, in Europe and in America. This is also the case for Japan and Korea, two countries that have experienced an economic development based on the growth of manufacturing industries and that are particularly concerned by the rise of China in the international division of labor.

The aim of this seminar is to provide various tools of analysis (economic history, international economics, labor economics, industrial economics, innovation economics…) to study industrial dynamics in Japan and Korea, with a focus on public policies.

This year, at the occasion of the publication of a special issue of the Review of International Economics (151 (3)) that we have edited, three sessions will be dedicated to the international side of deindustrialization, in an attempt to connect the evolution of inequalities to industrial dynamics.

HISTOIRE DU JAPON MODERNE ET CONTEMPORAIN : PERMANENCES ET RUPTURES

1er et 3e jeudis du mois de 13 h à 15 h (salle 7, 105 bd Raspail 75006 Paris), du 5 novembre 2014 au 2 juin 2016

Ce séminaire a pour objectif de présenter des recherches novatrices et des travaux récents en sciences humaines et sociales sur le Japon moderne et contemporain. Les conférences seront données par des membres du Centre de recherches sur le Japon et par des intervenants extérieurs. Les thèmes abordés iront de l’histoire à la sociologie en passant par l’économie, l’anthropologie, l’éducation, ou encore l’insertion du Japon dans diverses dimensions internationales. Le séminaire s’adresse à tous les étudiants de niveau master ou doctorat qui souhaitent approfondir leurs connaissances de la civilisation du Japon, et aux auditeurs libres, après accord des responsables. Les conférences se tiendront en français, en japonais avec traduction française, ou en anglais.

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d’études, documentaliste

More Posts - Website