Projection débat « Fukushima : les voix silencieuses »

Événement organisé dans le cadre du séminaire « Enjeux et perspectives du Japon contemporain », co-organisé par Brice Fauconnier et Adrienne Sala, en collaboration avec l’Inalco et l’Université Paris Diderot : « Fukushima : les voix silencieuses« , film documentaire de Chiho SATO et Lucas RUE.

La projection sera suivie d’un débat en présence des réalisateurs, puis de l’intervention de l’écrivain Mizubayashi Akira à l’occasion de la publication de son dernier roman.

Mercredi 22 mars, 18h-20h
Amphithéatre 4, Inalco
65 rue des grands moulins, 75013 Paris

Entrée libre selon les places disponibles

Affiche (pdf)

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, documentaliste

More Posts - Website

Projection de deux documentaires à l’occasion du 6ème anniversaire de la triple catastrophe du 11 mars 2011

A l’occasion du 6ème anniversaire de la triple catastrophe du 11 mars 2011, seront projetés à l’Inalco (en amphithéâtre 2) deux documentaires suivants :

Le mercredi 15 mars à 18h 

「未來をなぞる」
Esquisser le futur, film de Hatakeyama Yôhei (2015, 1h25, vostf.)


Le documentaire retrace les années qui ont suivi le tsunami de 2011 sous le regard de Hatakeyama Naoya, photographe célèbre en particulier pour son travail sur le paysage : bouleversé par cette catastrophe qui a détruit sa ville natale, Rikuzentakata, il retourne inlassablement sur place explorer la transformation des lieux qui accompagne sa propre évolution.

Site web officiel du film (en japonais) : http://www.mirai-nazoru.com/

Le jeudi 16 mars à 18h 

「ほんとうのうた」
Chants vrais ─ Mise en voix de Train de nuit dans la Voie lactée ─,
film de Kawai Hiroki (2014, 1h40, vostf.)

Après le 11 mars 2011, l’écrivain FURUKAWA Hideo, originaire du département de Fukushima, décide d’évoquer la catastrophe à travers des lectures de l’œuvre de MIYAZAWA Kenji Train de nuit dans la voie lactée. Véritable performance scénique réunissant FURUKAWA Hideo, le poète SUGA Keijirô, le musicien KOJIMA Keitany Love et le traducteur SHIBATA Motoyuki, le spectacle sillonne les routes du Japon durant deux ans.

Site web officiel (en japonais): http://milkyway-railway.com/movie/

Monsieur Suga Keijirô, poète, traducteur, professeur à l’Université Meiji, sera présent lors des deux séances.

Inalco, amphithéâtre 2
65 rue des Grands Moulins, 75013 Paris
Entrée libre dans la limite des places disponibles

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, documentaliste

More Posts - Website

Parution récente : « Penser Avec Fukushima »

Publication récente : Penser Avec Fukushima (ouvrage collectif sous la direction de Christian Doumet et Michaël Ferrier).

A fait l’objet d’une courte présentation sur France Culture : https://www.franceculture.fr/emissions/deux-minutes-papillon/penser-avec-fukushima

« Penser avec Fukushima » : avec prend ici la place d’un autre mot qu’on attendrait, mais qu’on doit s’interdire d’écrire, du moins tant qu’on n’a pas réfléchi à ce qu’il signifie désormais : après. L’ensemble d’événements rassemblés sous le nom de Fukushima n’a en effet pas achevé son déroulement, quoi que certaines voix intéressées essaient d’en dire, et c’est pourquoi après serait une erreur objective. Il n’y a pas, pour l’instant, d’après Fukushima, et au fond, l’alarme dont ce livre est aussi la traduction tient à ce détail sémantique d’importance majeure.
S’il n’y a pas d’« après-Fukushima », au sens où on pourrait passer à autre chose, « dépasser » Fukushima, il existe en revanche un monde – à décrire, à critiquer, mais aussi à construire et à accompagner – à partir de cette catastrophe. Les auteurs que réunit ce livre, venus d’horizons variés (géographie, histoire de l’art, japonologie, littérature, philosophie, poésie), s’efforcent tous de penser le monde sur lequel pèse l’ombre de Fukushima, avec Fukushima, c’est-à-dire en tenant compte de cet événement, des nouveaux paradigmes qu’il suscite et des nouvelles réflexions qu’il exige, dans la proximité sans cesse renouvelée de ses paysages et de ses habitants.

Éditions Cécile Defaut
Septembre 2016
ISBN : 9782350183800
304 p., 24 EUR

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, documentaliste

More Posts - Website

Free Special Article Collection about FUKUSHIMA, Oxford University Press

fukushima
© 2016 The Japan Radiation Research Society

Oxford University Press (OUP) publishes free article collection about Fukushima Daiichi nuclear power plant disaster.

Special Article Collection – Fukushima / 福島論文コレクション(OUP)

11th March 2016 marks five years since the Fukushima Daiichi nuclear power plant disaster. In the last five years, researchers all over the world have been conducting substantial studies to find out the effect on the environment, human bodies, and our society. In honour of their great work, Oxford University Press (OUP) has made 30 research articles about the accident from nine journals freely available to read online for a year.

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, documentaliste

More Posts - Website

La vie après Fukushima, Japon nord-est

Photo Stéphane Thibierge
Photo Stéphane Thibierge

Manifestation organisée à l’occasion du 3ème anniversaire de la catastrophe du 11 mars 2011.

Projection de La vie après Fukushima – Japon nord-est, documentaire de Stéphane Thibierge (2013 – HD – 54’) suivie d’une table-ronde animée par Pierre-Antoine Chardel, professeur de philosophie sociale et d’éthique à Télécom École de management et directeur de recherches à l’Université Paris Descartes.

Intervenants : Augustin Berque, géographe et orientaliste, directeur d’études à l’EHESS ; Yoann Moreau, anthropologue, chercheur au Centre Edgar Morin (CNRS / EHESS) ; Cécile Sakai, professeur, UFR Langues et Civilisations de l’Asie Orientale, Université Paris-Diderot et Stéphane Thibierge, maître de conférences en psychopathologie, Université de Poitiers, et directeur de recherches, CRPMS, Université Paris-Diderot.

Stéphane Thibierge, psychanalyste et photographe, connaissant le Japon, enquête sur la vie et le quotidien des gens dans les régions dévastées le 11 mars 2011 et après. Le monde entier a vu à l’époque des images de gens hâtivement saisis dans la confusion et le désarroi d’une énorme catastrophe. Ils étaient dignes et effarés. Que sont devenus ces hommes et ces femmes, et comment vivent-ils aujourd’hui ? L’actualité les a presque oubliés depuis deux ans.

Cet événement est organisé avec le soutien de l’association EHESS-Alumni, en collaboration avec le Laboratoire « Sens et compréhension du monde contemporain » (LASCO), Université Paris Descartes / Institut Mines-Télécom et l’équipe de recherche « Éthique, technologies, organisations, société » (ETOS) de Télécom Ecole de Management.

Vendredi 21 mars 2014 de 18h à 20h
Amphithéâtre François Furet EHESS
105, boulevard Raspail, 75006 Paris

Site de l’Alumni de l’EHESS

 

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, documentaliste

More Posts - Website

Fukushima « Images et engagement »

p_g_anne

La deuxième conférence de Mme Anne Gonon, Professeur à l’Université Dôshisha (Kyôto) invitée par le CRJ, aura lieu à l’ Université Paris Diderot le 10 décembre 2013.

La triple catastrophe survenue le 11 mars 2011 dans la région du Tôhoku a donné lieu à une production massive d’images: images tronquées offertes par les chaînes de télé grand public, passant sous silence les « vraies » souffrances, images des médias alternatifs qui ont montré les faits les plus minuscules de la détresse humaine, mais aussi images composées pour susciter la mobilisation de la nation et les images comme marchandises, et enfin, l’absence des images, qui suscite l’imagination de l’horreur. Cette communication veut essayer de comprendre l’impact de ces images sur l’engagement des spectateurs, et notamment de la chercheure elle-même. De la visualisation de cette pluralité d’images témoignant d’une pluralité de modes de souffrance, quelles formes d’engagement sont possibles? Il s’agit d’en examiner quelques-unes et de réfléchir à ce qui se forme au-delà des actions et des mots de ces engagements, et se marque dans le rapport au monde.

Le mardi 10 décembre 2013 16h30-18h
Amphithéâtre 5C, les Grands Moulins, Université Paris Diderot
 

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, documentaliste

More Posts - Website