Nouvelle parution : « Façons d’habiter au Japon Maisons, villes et seuils »

À paraître : Façons d’habiter au Japon : Maisons, villes et seuils de Philippe Bonnin et Jacques Pezeu-Massabuau

Les études réunies ici témoignent d’une commune passion pour la maison – traditionnelle ou très contemporaine –, la ville et l’espace japonais, visités par la plume des deux auteurs.

Ils sont pour l’un géographe – Jacques Pezeu-Massabuau –, pour l’autre architecte et anthropologue – Philippe Bonnin. Chacun, de son côté, a poursuivi un travail obstiné d’observation, de description, de dévoilement, d’analyse approfondie de la réalité de cette habitation japonaise, de son esthétique, des gestes, des paroles qui l’entourent. Réunir ces textes devenait un impératif pour confronter leurs approches complémentaires et décoder cette culture japonaise si passionnante.

CNRS Éditions
Paris, 8 juin 2017
ISBN : 978-2-271-08912-0
496 pages, 28 EUR

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, documentaliste

More Posts - Website

Histoire de l’habitat idéal. De la Source aux fleurs de pêcher à l’urbanité insoutenable

Conférence d’Augustin Berque (CRJ-EHESS) intitulée 「理想住まいの歴史−−『桃花源記』から持続不可能な都市性へ」à la Maison franco-japonaise à Tokyo le mardi 21 mars 2017.

Conférence à l’occasion de la parution de la version japonaise de l’ouvrage « Histoire de l’habitat idéal : De l’Orient vers l’Occident« .

自然のふところに近く隠遁の住まいをもつ理想は長い歴史をもつ。その歴史は西洋ではアルカディアの神話に, 東洋では大同の神話にさかのぼり, 六朝時代の中国では風景の発明があった。しかし20世紀の末に拡散的都市化が進み, その環境に対する影響は持続不可能なものである。

L’idéalisation de la maison individuelle au plus près de la nature a une longue histoire, qui remonte en Occident au mythe arcadien et en Orient au mythe de la Grande Identité (Daidou), en passant par l’invention du paysage dans la Chine des Six Dynasties, pour aboutir, vers la fin du XXe siècle, à l’urbain diffus (kakusan toshika), dont l’empreinte écologique est insoutenable.

Mardi 21 mars 2017 / 18h – 19h30
Maison franco-japonaise, Auditorium
Conférence en japonais sans traduction

Inscription obligatoire : https://www.mfjtokyo.or.jp/fr/events.html

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, documentaliste

More Posts - Website

Parution d’un livre d’Augustin Berque traduit en japonais

L’ouvrage d’Augustin Berque « Histoire de l’habitat idéal : De l’Orient vers l’Occident » (Éditions du Félin, 2010) a été publié en traduction japonaise sous le titre de「理想の住まい – 隠遁から殺風景へ」chez Kyoto University Press en janvier 2017.

Cette version japonaise a été traduite et éditée par Motoki Toriumi, Maître de conférences à l’Université métropolitaine de Tôkyô, chercheur invité au Centre Japon 2016-2017.

自動車社会の到来とともに、都市の人々はこぞって郊外に家を求め、今や地球環境を脅かす問題を引き起こしている。人はなぜそれほどまでに郊外脱出を望んだのか? その根源には『桃花源記』に遡る隠遁への憧れがあった——。東西の古典・近代思想を縦横に逍遙し、近代郊外住宅の理想が現れた過程と人間の存在基盤への影響を浮彫りにする。「KYOTO地球環境の殿堂」第8回殿堂入りを果たしたオギュスタン・ベルク氏による都市論の集大成。

オギュスタン・ベルク/鳥海基樹 訳
京都大学学術出版会
ISBN: 9784814000517

Site de l’éditeur : http://www.kyoto-up.or.jp/book.php?id=2149

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, documentaliste

More Posts - Website

Appel à contributions pour le n° 55 de « Ebisu, Études japonaises »

revueebisu_appel_ville

Appel à contributions pour le n° 55 de « Ebisu – Études japonaises« , à paraître en 2018, dont le dossier thématique sera consacré à « La fabrique des villes japonaises contemporaines ».

Ebisu est une revue à comité de lecture, fondée à la Maison franco-japonaise en 1993, classée par l’AERES et soutenue par le CNRS (INSHS).

  • Date de déclaration d’intention (titre provisoire et résumé de 800 signes) : 15 janvier 2017
  • Date limite d’envoi des propositions d’article : 1er juin 2017

Dossier thématique : La fabrique des villes japonaises contemporaines

Pendant la longue période d’adaptation qui a suivi l’éclatement de la bulle foncière, l’espace urbain au Japon s’est fortement recomposé. De nouvelles dynamiques ont vu le jour, comme le retour des populations dans les centres-villes ou la croissance contradictoire des périphéries, et de nouveaux acteurs urbains sont apparus. Avec la poussée en hauteur, la forme de la ville s’est modifiée, initiant une refonte paysagère, alors que la généralisation de l’habitat collectif a produit des modes de vie inédits au Japon. L’hyperconcentration démographique et économique vers Tokyo a fini de défaire les hiérarchies urbaines héritées du xxe siècle, creusant toujours plus l’écart entre le reste de l’Archipel et la capitale, lui permettant de maintenir son rang de plus grande ville du monde.

Dans le même temps, des facteurs exogènes ont bousculé les logiques locales, en premier lieu l’émergence des métropoles asiatiques, qui rivalisent désormais avec les villes japonaises en termes d’image et d’attractivité économique. Parallèlement, la globalisation tend à uniformiser l’espace urbain du Japon selon les canevas de la ville mondialisée. Cela a pour effet de réduire, un peu, leurs particularités, mais rend aussi les villes japonaises plus accessibles et lisibles : elles ne sont plus le repoussoir qu’elles ont pu être jusqu’aux années 2000.

Les fondamentaux des villes japonaises (gestion privée, micro-parcellaire, prédominance du train et de l’étalement périurbain, etc.), qui se sont maintenus jusqu’à aujourd’hui, sont contestés par ces mutations récentes. L’ambition de ce numéro d’Ebisu est de porter un regard renouvelé sur ce qui fait ville, sur qui fait la ville et comment se façonne l’espace urbain dans le Japon du xxie siècle. Il s’agit aussi d’intégrer d’autres approches : les urbanistes (architectes, géographes et sociologues) se retrouveront naturellement dans cet appel, mais une ouverture pluridisciplinaire est nécessaire pour traiter de cet objet aujourd’hui universel. Ainsi, en complément de contributions traitant des acteurs de l’urbain, des modes de vie, des formes et de la maîtrise de la ville, nous souhaiterions voir questionner, par exemple, la poétique des villes japonaises du xxie siècle, l’esthétique qu’elles génèrent au cinéma ou dans les jeux-vidéos, ou encore la manière dont la littérature s’empare de la ville japonaise contemporaine.

Appel à contributions (pdf)

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, documentaliste

More Posts - Website

Trois conférences d’Augustin Berque à l’Université de Newcastle en novembre 2009

Invité par l’Université de Newcastle en novembre 2009, Augustin Berque donnera 3 conférences sur les sujets suivants :

« A Mesological Approrch to Landscape », lundi 2 novembre

« Topos, Chôra, Ecumenal Space », lundi 9 novembre

« Mecanics of Syborg’s Habitat », lundi 16 novembre

Programme détaillé


Colloque de Cerisy : Donner lieu au monde – la poétique de l’habiter

Colloque sous la direction de Augustin Berque, Alessia de Biase, Philippe Bonnin.

Ce colloque clôt un programme-cadre de recherches coopératives internationales, « L’habitat insoutenable », qui, outre un séminaire pluriannuel à l’Ecole des hautes études en sciences sociales, a déjà donné lieu à deux colloques internationaux à Cerisy : « Les trois sources de la ville-campagne » (2004) et « L’habiter dans sa poétique première » (2006), suivis de deux ouvrages collectifs : La Ville insoutenable (Belin, 2006) et L’Habiter dans sa poétique première (Donner lieu, 2008).

De jeudi 10 (19h) au jeudi 17 (14h) septembre 2009
Cerisy la Salle (50210) (Château de Cerisy, monument historique XVIIe)
 

Calendrier provisoire

Intervention : Augustin Berque,Poétique naturelle, poétique humaine, 12 septembre 2009