Mme Uchida Junko, chercheuse invitée par le Centre Japon en 2014

Mme Uchida Junko 内田順子, Maître de conférences au Musée National de l’Histoire et du Folklore du Japon, résidera à Paris pendant 3 mois sur invitation du Centre de recherches sur le Japon.

Les recherches de Mme Uchida portent entre autre sur le folklore d’Okinawa et sur l’histoire du film ethnographique du Japon.

Durant son séjour, Mme Uchida donnera une série de conférences dont la première, le 16 janvier 2014, dans le cadre du séminaire collectif du Centre de recherches sur le Japon : « Histoire et problèmes contemporains des représentations des Aïnous : photographies, films et expositions »

Page personnelle

 

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, documentaliste

More Posts - Website

De l’ethnologie à l’histoire : itinéraire d’un chercheur à Okinawa

Patrick Beillevaire (CNRS-CRJ) donnera une conférence dans le cadre du séminaire collectif du Centre Japon. Dans cette première séance, il évoquera ses années de recherche et la trajectoire d’un chercheur.

Patrick Beillevaire a mené des recherches sur la culture et l’histoire d’Okinawa depuis les années 1970. Celles-ci portent notamment sur les rites villageois et l’organisation symbolique de l’espace, sur les derniers temps du royaume des Ryūkyū et sur ses contacts avec les Occidentaux, sur les conditions de l’intégration de ces îles au Japon après la création du département et sur le mouvement pour leur restitution à la souveraineté japonaise après la défaite de 1945. L’évocation de ces recherches sera avant tout l’occasion de présenter quelques-uns des thèmes et problématiques propres à cette région dans les domaines de l’ethnologie et de l’histoire. Le regard rétrospectif sur un parcours personnel permettra aussi de montrer comment ont évolué ces disciplines dans le cadre particulier des études sur Okinawa.

Jeudi 7 novembre 2013 de 11h à 13h
Salle 2 EHESS, 105 boulevard Raspail 75006 Paris

Résumé (pdf)

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, documentaliste

More Posts - Website

Ebisu N°49 « De chose en fait : la question du milieu »

Ebisu49PE2013_couverture-thumb-100xauto

Vient de paraître le n°49 de la revue Ebisu-Etudes Japonaises. Dans ce numéro, un dossier coordonné par Augustin Berque « De chose en fait : la question du milieu » qui réunit des articles issus d’un colloque 「物から事へと風土の問題」 »De chose en fait : la question du milieu » consacré au philosophe 山内得立 Yamauchi Tokuryû (1890-1982) .

Ce numéro introduit une nouvelle rubrique « Conférences de la Maison franco-japonaise »  :
François Macé, « Le Kojiki, une Énéide longtemps oubliée ? » p. 117-132
Patrick Beillevaire, « Présences françaises à Okinawa : de Forcade (1844-1846) à Haguenauer (1930) » p. 133-164

Ebisu-Etudes Japonaises n°49
Maison franco-japonaise
Printemps-été 2013
ISSN : 1340-3656
3000 yen / 25 euros

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, documentaliste

More Posts - Website

Au-delà du miroir : l’enquête de Charles Haguenauer à Okinawa en 1930

Dans le cadre du séminaire collectif du Centre Japon, Patrick Beillevaire (CNRS/CRJ) donnera une conférence concernant les cahiers de notes et de croquis de Charles Haguenauer (1896-1976) rapportés  à l’issue de son enquête sur le terrain à Okinawa en 1930.

Les carnets de Charles Haguenauer ont été publiés en 2010, “Okinawa 1930. Notes ethnographiques de Charles Haguenauer“, édités et commentés par Patrick Beillevaire.

Éminent japonologue, professeur à la Sorbonne et fondateur de l’Institut des hautes études japonaises, Charles Haguenauer (1896-1976) s’est très tôt intéressé à la culture et à la langue des îles Ryūkyū, comme à celles d’autres régions voisines du Japon, dans le cadre de ses recherches sur les origines de la civilisation japonaise.

Pensionnaire à la Maison franco-japonaise à Tōkyō de 1925 à 1932, il se rend à Okinawa en 1930 afin d’y effectuer une enquête ethnographique et linguistique. Les îles Ryūkyū sont alors un domaine de recherches prisé par les folkloristes japonais, à l’exemple de Iha Fuyū et Yanagita Kunio qui tendent à y voir un conservatoire de la culture du Japon pré-bouddhique. Formé auprès des meilleurs maîtres et possédant déjà en arrière-plan une solide connaissance de la langue et de la culture japonaises, C. Haguenauer a rapporté de son enquête de terrain des notes et des croquis d’une grande richesse. Ceux-ci ont aujourd’hui acquis une valeur de document sur une société que la guerre a ensuite bouleversée de fond en comble.
L’exposé portera principalement, d’une part, sur les conditions dans lesquelles C. Haguenauer a mené son enquête, notamment sur les soutiens dont il a bénéficié, d’autre part, sur les matériaux contenus dans ses notes. On s’interrogera aussi sur ce qui peut distinguer sa problématique de celles des chercheurs japonais de cette époque.

Jeudi 17 janvier 2013 de 11h à 13h
Salle 2 EHESS, 105 boulevard Raspail 75006 Paris

Résumé

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, documentaliste

More Posts - Website

Deux conférences de P. Beillevaire à Okinawa sur les notes ethnographiques de Charles Haguenauer

Patrick Beillevaire donnera deux conférences à Okinawa concernant les cahiers de notes et de croquis de Charles Haguenauer (1896-1976) rapportés  à l’issue de son enquête sur le terrain à Okinawa en 1930.

Les carnets de Charles Haguenauer ont été publiés en 2010, « Okinawa 1930. Notes ethnographiques de Charles Haguenauer« , édités et commentés par Patrick Beillevaire.

– 「仏国のシャルル・アグノエルの1930年沖縄に関する民俗学的調査ノートとその背景」

 Samedi 27 octobre 2012 à 16h00
沖縄民俗学会 (Okinawa Folklore Society)
沖縄県立芸術大学 (Okinawa Prefectural University of Art)、首里市

– 「古代日本文化の鏡を越えて:1930年の沖縄に関する仏国のシャルル・アグノエルのフィールドワーク調査」

 Lundi 29 octobre 2012 à 16h30 
南東文化研究所 (Institute of Ryukyuan Culture)、南東研セミナー
沖縄国際大学 (Okinawa International University) 、宜野湾市

 

1930年、後のソルボンヌ大学の教授で、コレージュ・ド・フランス日本学高等研究院の創設者であるシャルル・アグノエルが、東京の日仏会館の研究員であったこの時期、民俗学および言語学的調査を行うため沖縄へ赴いた。彼は南島談話会に集まった民俗学者たち、とりわけ伊波普猷と親交を持ち、自らのフィールドワークノート上で彼らの論文を頻繁に参照している。しかしながら、彼のアプローチは日本の民俗学者のそれよりも体系的で、日本文化とはやや別個に沖縄文化の特性を考慮する傾向が窺える。本発表は、シャルル・アグノエルが沖縄から持ち帰ったノートやクロッキーの豊かさをあらゆる角度から紹介することを目指す。

Affiche de la conférence

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, documentaliste

More Posts - Website

Présences françaises à Okinawa. De Forcade (1844-1846) à Haguenauer (1930)

Kuja aji, représentant du gouvernement de Shuri aux négociations d’Unten, 1846 
aquarelles (coll. Michel Barthes)

Patrick Beillevaire (CNRS/CRJ) donnera une conférence à la Maison franco-japonaise à Tôkyô.

Avant-poste vers le Japon et possible point d’appui naval et commercial en Extrême-Orient, Okinawa fut l’objet d’un intérêt soutenu de la part de la France au milieu du XIXe siècle. De 1844 à 1862, huit prêtres des Missions étrangères y résident pour étudier la langue japonaise. Les pressions exercées par la marine nationale sur le royaume des Ryûkyû en vue d’un traité alarment suffisamment le gouvernement shôgunal pour que celui-ci, dès 1846, infléchisse secrètement sa politique de fermeture. Un accord n’est toutefois conclu qu’en 1855. Ces précédents et la présence de Français à Okinawa conduisent Shimazu Nariakira, daimyô de Satsuma et suzerain des Ryûkyû, à se tourner vers la France pour établir des liens commerciaux avec l’Occident, projet que sa mort soudaine annule in extremis. En 1878, les opposants à l’annexion du royaume font appel, mais en vain, à la diplomatie française. Un demi-siècle plus tard, le linguiste et anthropologue Charles Haguenauer entreprend une recherche approfondie à Okinawa dont la culture apparaît alors comme un reflet de celle du Japon antique.

コンフェランス「沖縄に滞在したフランス人たち
―フォルカード(1844-1846年)から
アグノエル(1930年)まで」

19世紀の中頃、日本への前哨基地そして極東における軍事的・商業的拠点となり得る沖縄に対してフランスは大きな関心を抱いていた。1844年から1862年にかけて外国宣教会の8名の宣教師が沖縄に滞在して日本語を学んだ。フランス海軍は条約締結を狙って琉球王国に圧力をかけ、それに危機感を抱いた幕府は1846年以降、密かに鎖国政策を転ずることとなる。しかし、実際に条約が締結されたのは1855年のことであった。これらの前例と沖縄に滞在したフランス人の存在を受けて、薩摩藩主で琉球王国の宗主でもある島津斉彬は西洋と貿易関係を結ぶためにフランスに接近したが、その死によって計画は潰えた。1878年には琉球王国の併合に抵抗する人々がフランスに助けを求めたが空しかった。それから半世紀後、言語学者で人類学者のシャルル・アグノエルが沖縄で踏み込んだ調査を行い、沖縄の文化と古代日本の文化の相似性を明らかにした。

Vendredi 2 novembre 2012 de 18h30 à 20h30
Maison franco-japonaise, salle 601
3-9-25, Ebisu, Shibuya-ku, 150-0013 Tôkyô 

Site web de la Maison franco-japonaise

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, documentaliste

More Posts - Website