Élites du Japon moderne : traducteurs, médecins, ingénieurs et architectes

Journée d’étude internationale organisée par Aleksandra Kobiljski (CRJ/EHESS) et Nicolas Fiévé (CRCAO/EPHE) avec le soutien du CCJ (UMR 8173), du CRCAO (UMR 8155) et du Labex Dynamiques asiatiques (DYNASIA).

De la fin du gouvernement d’Edo, au milieu du XIXe siècle, jusqu’à la première guerre mondiale, le Japon a traversé une période de renouvellement complet de ses élites intermédiaires. La journée d’étude propose d’examiner les transformations survenues au sein des élites intermédiaires, en considérant les élites établies et les élites émergentes en termes de pratiques sociales et professionnelles. À partir d’une réflexion autour de cette notion conduite dans le contexte de l’Asie orientale, la journée portera sur le processus et les dynamiques qui ont contribué à la reconfiguration et au renouvellement des élites entre le milieu du XIXe et le milieu du XXe siècle.

La journée d’étude vise à poser un certain nombre de question peu abordées à ce jour en France pour la période concernée. Qui sont ces élites ? D’où viennent-elles ? Quels groupes professionnels sont en train d’émerger ou de se reformer au travers de ces nouvelles élites ? À quelles élites existantes les groupes professionnels se confrontent-ils et comment interagissent-ils ? Qu’ont en commun les élites traditionnelles et les élites émergentes ? Comment pouvons-nous caractériser leurs relations ? Quels mécanismes sont déployés par les élites traditionnelles pour s’adapter, se renouveler et se restructurer à l’époque moderne ? Lire la suite…

Programme

9.15 Welcome and introduction

Aleksandra Kobiljski & Nicolas Fiévé

9.30-10.30

Concepts and frameworks

Social Margins and the Notion of Elite in Early Modern Japan : Guillaume Carré (EHESS, CRJ)

Reformatting Elite in Modern Japan : Shimizu Yuiichirō (Keiō University)

10.30-12.00

Translators

Translators of Dutch Books in the Early Nineteenth-century Japan: the Emergence of an Elite : Annick Horiuchi (Université Paris Diderot, CRCAO)

Translators as Elites in Meiji Japan: The case of Yamagata Teisaburō : Ruselle Meade (University of Tōkyō)

Discussant: Fabienne Jagou (EFEO, CRCAO)

12.00-13.00 Lunch break

13.00-14.30

Doctors and midwifes

Occupational health experts in Shōwa Japan : Bernard Thomann (INALCO, CEJ)

Between doctors and women: midwives in 1950s Japan : Homei Aya (University of Manchester)

Discussant: Annick Guénel (CNRS, CASE)

14.30 -15.30

Engineers and architects I

Studying at the Imperial College of Engineering: Lecture Notes and Internship Reports : Erich Pauer (University of Marburg, Germany)

The Scope of a Profession: Itō Chūta’s DeRinition of Architecture : Benoît Jacquet (EFEO, CRCAO)

15.30-16.00 Coffee break
16.00-17.30

Engineers and architects II

Building an Architectural Practice in Interwar Japan: Antonin Raymond’s Tokyo OfRice : Yola Gloaguen (EPHE, CRCAO)

Global Before Local: Japanese Engineers and the World Engineering Congress (1929) : Aleksandra Kobiljski (CRJ)

Discussant: Adelheid Voskuhl (University of Pennsylvania)

17.30-18.30 Concluding remarks

Francesca Bray (University of Edinburgh), Nicolas Fiévé (CRCAO), Aleksandra Kobiljski  (CRJ), Adelheid Voskuhl (University of Pennsylvania)

Jeudi 4 juin 2015 de 9h15 à 18h30
EHESS, Salle 640, 6e étage
190 avenue de France, 75013 Paris

Programme

Contact : aleksandra.kobiljski[at]ehess.fr

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, documentaliste

More Posts - Website

Nouvelle parution : Le lien au lieu

 

Nouvelle parution : Augustin Berque et al. Le lien au lieu, Actes de la chaire de mésologie de l’Université de Corse

Entre tous, c’est bien le lien au lieu que la modernité a le plus malmené. Plus la mobilité devenait l’étendard de l’émancipation, moins il faisait bon proclamer un attachement à un territoire, et pire, le justifier ontologiquement. Pourtant – et parce que – cette relation est fondatrice, dans nombre de territoires caractéristiques, elle a continué à faire entendre sa petite musique localiste. En Corse, sur « cette montagne dans la mer », la société se construit aussi par son lien au lieu. La culture en témoigne et nos lendemains en dépendent. À l’heure où les équilibres entre environnement et société se redéfinissent du fait d’un certain développement, les questions d’aménagement de l’espace deviennent cruciales et invitent à un dialogue fécond entre praticiens, penseurs et metteurs en scène de l’espace.

Éolienne
ISBN : 978-2-911991-78-3
Bastia, 304 pages

Fiche éditeur : http://www.editionseoliennes.fr/livre-105-le-lien-au-lieu

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, documentaliste

More Posts - Website

Une histoire ethno-linguistique ancienne de l’archipel japonais : de la période Jōmon à Ise monogatari

Alexander VOVIN, Directeur d’études au Centre de recherches linguistiques sur l’Asie orientale (CRLAO) de l’EHESS, donnera une conférence dans le cadre du séminaire collectif du Centre Japon.

Dans ma conférence, j’adresserai les problèmes suivants :
1) Les langues et peuples indigènes avant l’arrivée de la culture Yayoi et la langue proto-japonique dans l’archipel japonais.
2) Le rôle et la distribution de la langue Aïnou dans l’archipel japonais.
3) La ‘coréanisation’ de la langue japonaise ancienne centrale aux 5-8e siècles. A savoir, l’influence profonde du coréen sur le japonais ancienne.
4) La migration des langues de Ryukyu japoniques dans les îles Ryukyu. D’où et quand ? Quelles sont les langues et les peuples qui ont été remplacés par les langues de Ryukyu japoniques ?
5) La migration des Aïnou dans Hokkaidō et le problème de l’identité ethnolinguistique des cultures Satsumon et Okhotsk.

Jeudi 7 mai 2015 de 11h à 13h
Salle 2, EHESS
105 boulevard Raspail 75006 Paris

Résumé

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, documentaliste

More Posts - Website