Symposium international : « La circulation des savoirs entre l’Asie et l’Europe au temps de Léon de Rosny »

Symposium international : « La circulation des savoirs entre l’Asie et l’Europe au temps de Léon de Rosny : les ouvrages chinois et les savoirs institutionnels, militaires, juridiques fin Edo / début Meiji » dans le cadre du 150ème anniversaire de la Restauration de Meiji.

Cette manifestation, co-organisée par le CECILLE de l’université de Lille et l’université Nishôgakusha et en collaboration avec l’université Waseda, se tiendra les 10, 11 et 12 octobre, à l’université de Lille.

Mercredi 10, jeudi 11 et vendredi 12 octobre
Université de Lille, Campus Pont de Bois, Maison de la recherche, Salle F.013.

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, documentaliste

More Posts - Website

Atelier doctoral des études japonaises (ADEJ) : retour sur la 5e édition à l’EHESS, Paris 2017

Le 5e Atelier doctoral des études japonaises (ADEJ) a été accueilli par le Centre des recherche sur le Japon (CRJ) de l’EHESS à Paris le 8 décembre 2017. Cette journée est un événement scientifique organisé tous les deux ans depuis 2009 par la Société française des études japonaises (SFEJ). Elle vise à permettre aux doctorants de présenter leurs travaux en cours et d’échanger avec leurs collègues et avec les enseignants-chercheurs.

Cette année, nous avons reçu 16 doctorants venant de 11 établissements différents, de France, de Suisse, du Japon ainsi que de la Réunion. La journée s’est déroulée en quatre sessions : dans la matinée, une session, présidée par Noriko Berlinguez-Kono (Université Lille 3), était consacrée à la société contemporaine et une autre, intitulée « Histoire et société », était présidée par Aleksandra Kobiljski (EHESS/CNRS).

Dans l’après-midi, une session portant sur la littérature était présidée par Michel Vieillard-Baron (INALCO) et une session également intitulée « Histoire et société » était présidée par Christian Galan (Université de Toulouse). Les présentations portaient sur des thèmes très variés, et abordaient aussi bien la littérature, l’histoire, la philosophie et les sciences politiques que l’art ou la sociologie. Avec environ 25 participants pour chaque session, ce fut là un véritable lieu d’échanges et de discussions entre doctorants et chercheurs, ces derniers ayant pu apporter des éclairages importants.

Après ces quatre sessions, une table ronde a été organisée pour la deuxième fois, sur le thème de l’après thèse. Elle a été présidée par Estelle Leggeri-Bauer (INALCO) et animée par Matthias Hayek (Université Paris Diderot), Isabelle Konuma (INALCO), Christian Galan (Université de Toulouse) et Michel Vieillard-Baron (INALCO). Des sujets variés comme les qualifications par le CNU, la publication d’articles dans une revue scientifique, les concours de l’enseignement ainsi que le recrutement des enseignants-chercheurs ont été abordés.

Par ailleurs, un document concernant l’après-thèse et les post-docs aux Etats-Unis, rédigé par Noémi Godefroy (INALCO), a été distribué aux participants. Cette table ronde fut l’occasion d’aborder des thèmes importants et a été particulièrement appréciée par les doctorants.

Cette journée enrichissante a été suivie de l’Assemblée générale de la SFEJ et s’est conclue par un cocktail.

Résumés des interventions

En collaboration avec Aleksandra Kobiljski (EHESS/CNRS). Organisation par Naoko Tokumitsu (EHESS) et Delphine Vomscheid (EPHE).

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, documentaliste

More Posts - Website

Symposium international : Genèse des études japonaises en Europe – autour du fonds Léon de Rosny –

colloque

Symposium international organisé par le CECILLE (Centre d’Etudes en Civilisations, Langues et Lettres Etrangères) qui se tiendra les 23 et 24 novembre 2015 à l’Université Lille, Sciences Humaines et Sociales, Maison de la recherche.

Léon de Rosny (1837-1914), premier titulaire d’une chaire en langue et civilisation japonaises en France, est  au cœur du processus de la modernité intellectuelle du XIXème siècle, comme l’un des grands fondateurs des études japonaises en Europe.  Ce grand spécialiste des civilisations orientales et pré-colombiennes, a légué toute sa collection d’ouvrages en japonais et en chinois à la ville de Lille, sa ville natale. Or, d’après son testament, ces ouvrages ne peuvent être ni prêtés, ni sortis de la bibliothèque. Il incombe donc à la section des études japonaises de l’université de Lille de promouvoir cette précieuse collection d’ouvrages, pour certains très rares au Japon comme en France. Ce symposium marquera la première étape d’une recherche que nous espérons pérenne. Il sera l’occasion de présenter les résultats des travaux effectués dans le cadre des Partenariats Hubert Curien, le programme franco-belge Tournesol, qui a débuté en 2014.

Programme

Lundi 23 novembre

13h45 : Ouverture du symposium

Mot de bienvenue :

Richard Davis (Vice-président Relations internationales, Universitéde Lille, Sciences Humaines et Sociales)

Catherine Denys (Vice-présidente Recherche, Université de Lille Sciences Humaines et Sociales)

14h00 : Présentation du symposium : Noriko Berlinguez-Kôno

Présidente de séance : Noriko Berlinguez-Kôno (Université de Lille)

14h15 : Naoko Nishizawa (Université Keiô, Tokyo) :
« Léon de Rosny et Fukuzawa Yukichi : au travers des lettres de Fukuzawa dans l’Album de Rosny » (en japonais)

15h00 : Willy vande Walle (Université de Leuven – KU Leuven) :
« Léon de Rosny as a Japanologist: Scope and Limits of his Scholarship »

15h 45 : pause

Présidente de séance : Brigitte Lefèvre (Université de Lille)

16h00 : Patrick Beillevaire (EHESS/CNRS) :
« Correspondants et collaborateurs de Léon de Rosny »

16h45 : Noriko Berlinguez-Kôno (Université de Lille) :
« Léon de Rosny, ses livres dans le fonds lillois »

Mardi 24 novembre

9h15 : accueil

Président de séance : Patrick Beillevaire (EHESS/CNRS)

9h 30 : Guillaume Carré (EHESS) :
« Au service secret de Sa Majesté Shogounale : sur quelques lettres de Léon de Rosny retrouvées à Tôkyô »

10h15 : Philippe Rothstein (Université Paul Valéry – Montpellier 3) :
« Léon de Rosny, un lien entre philologie linguistique et traduction, ou le très périlleux passage du mythe du Golem en japonais »

11h : pause

11h15 : Yôko Iwashita (Université de Lille) :
« Traduction par Léon de Rosny d’un ouvrage sur la sériciculture »

12h00 : pause déjeuner

13h45 : accueil

Président de séance : Aurélien Allard (Université de Lille)

14h00 : Rie Takeuchi-Clément (Université de Lille) :
« La grammaire de Léon de Rosny »

14h45 : Brigitte Lefèvre (Université de Lille) :
« Le Couvent du dragon vert et les Comédies japonaises du XIXème siècle français »

15h30 : pause

Président de séance : Toshio Takemoto (Université de Lille)

15h45 : Bénédicte Fabre-Muller (Association Léon de Rosny) :
« Sur les pas de Léon de Rosny, un « réseau » de l’Orient à l’Amérique»

16h30 : Débat / questions

17h15 : Clôture du symposium par Noriko Berlinguez-Kôno

Contacts :
Noriko Berlinguez-Kono : noriko.berlinguez-kono@univ-lille3.fr
Brigitte Lefevre : brigitte.lefevre@univ-lille3.fr

 

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, documentaliste

More Posts - Website