Appel à contribution : « Cipango – Cahiers d’Études japonaises » n° 26 (2020) : dossier varia

Appel à contributions pour le numéro 26 de la revue Cipango.

Date limite d’envoi des articles : 20 janvier 2019

Cipango, cahiers d’études japonaises est une revue à comité de lecture francophone et pluridisciplinaire, consacrée aux études japonaises, créée en 1992. Revue pluridisciplinaire dans le champ des sciences humaines et sociales (histoire, ethnologie, géographie, économie, linguistique, littérature, arts, cinéma…), Cipango privilégie les études fondées principalement sur des sources originales en langue japonaise, mais publie également des traductions (textes scientifiques ou littéraires, documents historiques).
L’une des vocations de Cipango est de rendre compte des études japonaises dans toute leur diversité et de promouvoir la connaissance du Japon d’hier et d’aujourd’hui. C’est à ce titre que nous avons choisi de proposer, à l’horizon 2020, un numéro de varia, qui rendrait compte du dynamisme et de la richesse des études japonaises, alors que les regards du monde entier seront tournés vers Tokyo.
Dans cette optique, les chercheurs de tous les domaines des études japonaises qui souhaiteraient soumettre un manuscrit (50 000 signes maximum) à la revue sont invités à le faire avant le 20 janvier 2019. Une évaluation sera ensuite réalisée au printemps 2019, la version finale des manuscrits devant être soumise à la revue pour le 20 septembre 2019. La publication est prévue au printemps 2020.

Pour toute information complémentaire sur le format à suivre (références, bibliographie, etc.), voir les consignes aux auteurs sur le site : https://journals.openedition.org/cipango/687

Secrétaires de rédaction : Noémi Godefroy et Anne-Lise Mithout
Contact et adresse d’envoi des articles : cipango[at]cej.fr

 

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, documentaliste

More Posts - Website

Entretien avec Guillaume Carré : « 1968 au Japon : comme un tremblement de terre »

© Images tirées du manga Unlucky Young Men, de Kamui Fujiwara et Eiji Otsuka (éd. Ki-oon, 2015)

Guillaume Carré (EHESS-CNRS) a donné un entretien en mars dernier à la revue GEO. Il analyse le mouvement étudiant au Japon de 1968-1969.

Vous trouverez cette entretien à l’adresse suivante :
https://www.geo.fr/photos/reportages-geo/1968-au-japon-comme-un-tremblement-de-terre-185811

Durant de longs mois, d’avril 1968 à janvier 1969, les étudiants japonais occupent leurs facultés avant que la police ne réprime durement la contestation. Dans un entretien exclusif pour GEO.fr, Guillaume Carré, maître de conférence à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS) et chercheur au CNRS, décrypte le mouvement le plus important en ampleur (et en violence) de tous les pays industrialisés. Lire la suite…

 

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, documentaliste

More Posts - Website

Nouvelle parution : n° 87 de « Entreprises et histoire : Patrimoine industriel »

Le dernier numéro de la revue Entreprises et histoire (n°87) consacré au patrimoine industriel, vient de paraître.
Il est disponible sur Cairn à l’adresse suivante : https://www.cairn.info/revue-entreprises-et-histoire-2017-2.htm

Il contient un article sur le patrimoine industriel au Japon, traduit par Guillaume Carré :

Toshiyuki Morishima
« Une comparaison des politiques de conservation et de mise en valeur du patrimoine industriel de la modernisation au Japon » (page 51 à 68)

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, documentaliste

More Posts - Website