Soutenance de thèse de doctorat de Lucien Clercq

Lucien Clercq (CRJ-EHESS) soutiendra sa thèse de doctorat intitulée « Transformations socioculturelles des Aïnous du Japon : rapports de pouvoir, violence et résistance aborigène à Hokkaidô » à l’EHESS le mardi 2 mai 2017.

Le jury sera composé de :

M. Augustin Berque (Directeur de thèse), EHESS
M. Philippe Descola, EHESS
M. Philippe Pelletier, Université Lumière Lyon 2
M. Jean-François Sabouret, CNRS
M. Bernard Thomann, INALCO

Mardi 2 mai 2017, à 13h00
EHESS (Amphithéâtre François-Furet), 105 boulevard Raspail 75006 Paris

 

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, documentaliste

More Posts - Website

Soutenance de thèse de doctorat d’Alice Berthon

Alice Berthon (INALCO) soutiendra sa thèse de doctorat intitulée « Le Japon au musée. Le Musée national d’ethnologie et le Musée national d’histoire et de folklore : histoire comparée et enjeux » à l’INALCO le mercredi 22 février 2017.

Le jury sera composé de :

M. Alain Delissen, Directeur d’étude, EHESS,
M. Samuel Guex, Professeur-associé, Université de Genève,
M. Michael Lucken, Professeur des universités, Inalco,
M. Christophe Marquet, Professeur des universités, Inalco,
Mme Mayumi Sekizawa, Professeur des universités, Musée national d’histoire et de folklore (Japon).

Mercredi 22 février 2017, à 13h (Attention, l’horaire a été avancé d’une heure et ne correspond plus à l’affichage sur le site de l’Inalco)
Les salons de l’Inalco, 2 rue de Lille 75007

En 1974 et 1981, deux musées nationaux d’un genre nouveau ont été fondés au Japon : successivement, le Musée national d’ethnologie dans le Kansai, et le Musée national d’histoire et de folklore dans le Kantô. Le premier expose l’ensemble des cultures étrangères ainsi que celle de l’archipel, à travers une approche ethnologique, quand le second se concentre sur l’histoire, le folklore et l’archéologie du Japon. Ce travail vise à analyser le processus de construction et la manière dont le Japon est (re)présenté à travers ces deux musées, en les inscrivant dans une histoire aussi bien muséale que disciplinaire. Leur création dans un Japon en plein essor économique et, par surcroît, qui venait de rejoindre les grandes puissances sur la scène internationale, les associe d’emblée à une volonté de positionner la culture et l’histoire nationale, afin de rendre compte de son particularisme, ou encore de son homogénéité ; théories alors largement répandues à cette période. Si ce contexte idéologique rejaillit en partie dans les choix muséographiques et programmatiques, ce n’est pas tant pour y adhérer que sous forme de tensions propres au caractère national de ces deux musées. La muséographie étant à la charge des chercheurs et non des conservateurs, ce sont d’abord des enjeux disciplinaires qui conditionnent l’exposition. La tension se situe aussi bien dans la peur de l’instrumentalisation que dans l’exigence de la rigueur scientifique pour se légitimer ; ce qui se traduira sous forme de négociations et d’ajustements entre l’autorité du discours scientifique et celui, plus politique, de l’État-nation.

Un pot suivra la soutenance. Afin de le prévoir, merci de confirmer votre présence par mail alice.berthon@gmail.com

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, documentaliste

More Posts - Website

Soutenance de thèse de doctorat d’Eleni Panagouli

Eleni Panagouli (CRJ-EHESS) soutiendra sa thèse de doctorat intitulée « La rencontre de la ville et de la forêt. L’action publique et les territoires de la nature en Grèce » à l’EHESS le vendredi 21 octobre 2016.

Devant le jury composé de :

M. Augustin Berque (Directeur de thèse), CRJ-EHESS
M. Paul Arnould, ENS Lyon
M. Guy Burgel, Université Paris X Nanterre
Mme Marie-Vic Ozouf-Marignier, EHESS
Mme Christy Petropoulou, Université de l’Egée (Grèce)
Mme Sarah Vanuxem, Université de Nice Sophia-Antipolis

Vendredi 21 octobre 2016 à partir de 14h00
EHESS (Salle Denys et Maurice Lombard) 
96, boulevard Raspail 

Résumé

La thèse explore le conflit entre l’urbanisation et la protection forestière en Grèce en mettant en perspective les deux secteurs de l’action publique, forestier et urbain. En premier lieu, au niveau des institutions et de leurs effets, la thèse analyse les politiques forestières et les politiques urbaines, leur interaction et leurs perspectives européennes par des recherches archivistiques et bibliographiques. Elle porte une attention particulière au statut contesté de la propriété et de l’usage des sols en Grèce en explorant l’application des dispositifs techniques et administratifs d’inventaire des forêts et d’attribution du caractère forestier aux sols. En deuxième lieu, la thèse élargit la question des politiques publiques en prenant en compte les principes cognitifs générés par une multitude d’acteurs. Elle explore l’organisation et les pratiques professionnelles et scientifiques des groupes d’experts, des forestiers et des urbanistes, en traitant de leur discours collectif, scientifique et syndical ainsi que des entretiens. Elle interroge leur rôle dans le jeu d’acteurs, les relations entre eux et avec les autres groupes d’action publique, en particulier le mouvement écologique et les juristes, ainsi que leurs échanges au niveau européen. En troisième lieu, la thèse analyse les aspects territoriaux de ces rapports. D’un côté elle étudie le cas du mont Parnès et de l’autre les régions protégées de réseau Natura 2000, en traitant des entretiens et des données cartographiques, démographiques et paysagères.

Le travail entreprend d’abord une rétrospective historique qui commence avec la proclamation du nouvel État grec pour arriver jusqu’à l’insertion de l’environnementalisme. Ensuite, la problématique concerne la période qui débute en 1974 et la chute de la dictature jusqu’aux années 1990. C’est la période du tutorat étatique et de l’institutionnalisation de l’environnement. Enfin est étudiée la période du tournant des politiques inter-sectionnelles et territorialisées suite à l’émergence de la notion du développement durable dans les années 1990 jusqu’au déclenchement de la crise européenne de la dette publique en 2010.

Mots clès

Forêt, urbanisation, écologie, territoire, action publique, usages du sol, cadastre, gestion, régions protégées, sociologie politique, sociologie des sciences.

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, documentaliste

More Posts - Website