Journées d’études : Évolution du paysage urbain parisien au prisme des risques climatiques

POSTER-JPUP-FINAL_illustration-16-9

Deux journées d’étude, ouvertes au public, auront lieu sur le thème
« Évolution du paysage urbain parisien au prisme des risques climatiques » à l’École nationale supérieure d’architecture de Paris La Villette, les 4 et 5 février 2016.
Parmi les intervenants, vous trouverez le texte de la communication d’Augustin Berque (CRJ-EHESS) : Comment habiter la Terre à l’anthropocène

Ces deux journées d’étude font suite à la 21e Conférence sur le Climat (COP 21). Elles se proposent de réfléchir à l’impact des risques environnementaux sur la mutation des paysages urbains.
Cet événement est organisé au sein de la ComUE heSam dans le cadre du projet exploratoire Confluence (thématique : Risques, régulation et qualité) qui associe l’École nationale supérieure d’Architecture de Paris-La Villette (ENSAPLV), l’Université Paris 1, le Conservatoire national des Arts et Métiers (CNAM) et l’École nationale supérieure d’Arts et Métiers (ENSAM), avec le soutien de l’Atelier Parisien d’Urbanisme (APUR). Ce projet est porté par le laboratoire « Architecture Milieu Paysage » de l’ENSAPLV (AMP / UMR LAVUE CNRS 7218)

Jeudi 4 et vendredi 5 février 2016,  8h30-18h30
École nationale supérieure d’Architecture de Paris-La Villette
144 avenue de Flandre, 75019 Paris
Amphithéâtre 11

Programme

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, documentaliste

More Posts - Website

Appel à candidatures : Prix Shibusawa-Claudel 2016

La campagne de candidatures pour le Prix Shibusawa-Claudel 2016 est ouverte. La date limite de dépôt des candidatures est le 1er mars 2016.

Le Prix Shibusawa-Claudel a été créé en 1984 avec le Quotidien Mainichi à l’occasion du 60ème anniversaire de la Maison Franco-Japonaise en hommage à MM. Eiichi SHIBUSAWA et Paul CLAUDEL, fondateurs de la Maison. Ce prix est décerné aux oeuvres de haut niveau qui reflètent les recherches sur nos deux cultures.

Ce prix annuel couronne deux oeuvres dans chaque pays respectif. Il est accompagné d’un billet aller-retour Japon-France et d’un séjour d’un mois en France ou au Japon. Pour le volet japonais, le Prix Spécial Louis Vuitton Japon est venu s’ajouter aux meilleures récompenses à partir de la 3ème édition. Depuis 2008, notre nouvel partenaire est le Quotidien Yomiuri.

Télécharger le fichier pour les modalités de candidature ici

À noter : Il ne s’agit dans cette annonce que de l’appel pour la partie française.

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, documentaliste

More Posts - Website

Masaoka Shiki « Un lit de malade six pieds de long », première traduction en français

Vient de paraître : Un lit de malade six pieds de long de Masaoka Shiki. Traduction du japonais*, postface de Emmanuel Lozerand. Préface de Philippe Forest.

* Titre original  病牀六尺(正岡子規 著)

« Un lit de malade, six pieds de long : voilà le monde qui est le mien. […] Douleurs, tourments, hurlements, analgésiques : chercher timidement un sentier de vie sur le chemin de la mort, et désirer avec avidité une faible paix, quelle dérision ! et pourtant, dès lors que l’on demeure en vie, il y a des choses que l’on tient absolument à dire. »

Pendant l’été 1902, tourmenté par une tuberculose osseuse, Shiki publie chaque jour quelques lignes dans un grand quotidien. Loin de tout lamento, imprévues, souvent joyeuses, parfois déchirantes, ces notes au fil du pinceau sourdent directement du corps et de ses humeurs. Fenêtre ouverte sur le monde, la nature, la vie quotidienne, le passé, les arts, les gens, elles présentent un Japon vivant, à mille lieues de tout cliché.

Masaoka Shiki (1867-1902) est célèbre pour avoir donné une vie nouvelle à un genre moribond, le haiku, mais il s’est également attaqué à la réforme de l’autre genre poétique majeur, le waka, ainsi qu’à la mutation de la prose moderne. Il était le meilleur ami de Sôseki.

Les Belles Lettres
18 janvier 2016
352 p., 23,50 euros
ISBN : 978-2-251-72226-9

Site de l’éditeur

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, documentaliste

More Posts - Website