Le fabuleux métal : l’argent japonais en Asie orientale (16e -17e siècles)

Guillaume Carré (CRJ-CCJ) donnera une conférence dans le cadre du séminaire “Histoire économique” de PSE – Ecole d’économie de Paris, le 13 février 2019.

Du 16e au 17e siècles, les mines d’argent de l’archipel japonais déversèrent sur l’Asie orientale des quantités énormes de métaux précieux, mais ce n’est qu’assez récemment que l’histoire économique en Occident a pris pleinement en compte ce paramètre dans ses réflexions sur la première mondialisation. Il est désormais avéré en effet que c’est avant tout cet argent japonais, et non celui du Pérou, qui a nourri l’expansion économique de la fin des Ming, et celle du commerce maritime dont les Européens, Portugais, puis Anglais et Hollandais, cherchèrent eux aussi à tirer profit. L’argent japonais constitua en réalité un facteur essentiel dans la déstabilisation des équilibres qui régissaient l’Extrême-Orient durant le 15e siècle, car son afflux massif et continu pendant près de 150 ans, en bouleversant les économies de la région, influa aussi sur la recomposition des formes de gouvernements de ses empires et royaumes, et sur le jeu des puissances qui se la partageaient. Dans ce séminaire, j’examinerai trois aspects de cet âge de l’argent japonais : tout d’abord sa monétisation au Japon, et la place de ce processus dans la construction du système politique du shogounat d’Edo ; ensuite le rôle que joua l’argent japonais dans l’essor du commerce maritime en Asie et la fin du système de contrôle des échanges internationaux patronné par la Chine ; enfin, je m’intéresserai à l’attitude des gouvernements de la Corée face aux importations d’argent, et à son commerce aux confins septentrionaux de la péninsule et de la Chine.

Mercredi 13 février 2019, de 12h30 à 14h00
Salle R1-13, 1er étage – Campus Jourdan

48 boulevard Jourdan 75014 Paris

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, Chargée de valorisation scientifique

More Posts - Website


Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, Chargée de valorisation scientifique