L’argent du Liaodong : le Japon et l’émergence des Mandchous

Conférence de Guillaume CARRÉ, Maître de conférences à l’EHESS, dans le cadre du séminaire « Histoire du Japon moderne et contemporaine : permanences et ruptures », le 20 février 2020.

L’impact de l’explosion de la production d’argent japonais sur l’Asie orientale est désormais un phénomène bien connu dans l’histoire économique de cette zone, mais les recherches se sont surtout penchées sur le sud de la Chine et son commerce maritime. La Corée et ses confins furent cependant eux aussi touchés très tôt par la contrebande d’argent japonais, avant et après les invasions japonaises de Toyotomi Hideyoshi. Les métaux précieux, dès la seconde moitié du XVIe siècle, affluèrent donc également aux confins septentrionaux de la Corée et de la Chine, en particulier dans la région du Liaodong, qui allait bientôt jouer un rôle crucial dans la montée en puissance de l’empire mandchou. Ce n’est donc pas seulement par leurs menées agressives que les Japonais déstabilisèrent l’Asie orientale : leurs métaux précieux contribuèrent aussi à miner les équilibres qui maintenaient une fragile paix armée entre Chinois, Coréens et Jürchen.

Jeudi 20 février, de 11h à 13h
EHESS (salle A07-51) – 54 boulevard d Raspail 75006 Paris

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, Chargée de valorisation scientifique

More Posts - Website


Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, Chargée de valorisation scientifique