Charlotte Lamotte, jeune chercheuse associée au Centre Japon

À partir du 1er mars 2020, Charlotte Lamotte, docteur en anthropologie sociale et historique, diplômée de l’université de Toulouse, rejoint le Centre de recherches sur le Japon comme jeune chercheuse associée.

Sa thèse « De l’expérience individuelle du religieux dans la société japonaise : à partir de l’exemple du pèlerinage des 88 lieux saints de Sasaguri (Fukuoka) », soutenue en 2015 sous la direction d’Anne Bouchy (EFEO) et Suzuki Masataka (université Keiō), propose une analyse dynamique des parcours religieux et des trajectoires de vie de divers acteurs sociaux sur le site de pèlerinage de Sasaguri 篠栗 (Kyûshû), en soulignant le rôle structurant pour l’individu des pratiques religieuses dans la société japonaise contemporaine.

Elle travaille actuellement sur la construction du paysage religieux et les conceptions de la montagne au Japon et interroge les rapports entre le masculin et le féminin dans le fait religieux japonais en analysant les parcours, les pratiques et les représentations de spécialistes religieux et laïcs dans un courant religieux syncrétique de pratiques ascétiques en montagne appelé shugendô 修験道.

Elle interviendra prochainement dans le séminaire Société et culture du Japon contemporain.
—> 26 mars, 11-13h « Les femmes et le religieux dans la société japonaise contemporaine »

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, Chargée de valorisation scientifique

More Posts - Website


Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, Chargée de valorisation scientifique

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search