Coronavirus : sept questions pour comprendre la situation paradoxale du Japon

Cet article intitulé « Coronavirus : sept questions pour comprendre la situation paradoxale du Japon », entretien avec Cécile Asanuma-Brice, chercheuse du CNRS et chercheuse associée au centre de recherche sur le Japon de l’EHESS et Bernard Thomann, directeur de l’Institut français de recherche sur le Japon à la Maison franco-japonaise, a paru dans le Monde daté du 3 mai (mis à jour le 4 mai).

Pays modèle ou pays qui panique ? Face au coronavirus, le Japon semble présenter deux visages antagonistes. D’un côté, des chiffres bas – environ 15 000 cas et un peu plus de 500 morts –, une progression territoriale lente et un simple plan de confinement volontaire. De l’autre, le probable prolongement de l’état d’urgence jusqu’à fin mai, des médias locaux évoquant des hôpitaux engorgés et l’annonce de la refermeture d’écoles, relatée dans un message Facebook d’une branche départementale de la CGT-Educ’action partagé plus de 3 millions de fois.

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, Chargée de valorisation scientifique

More Posts - Website


Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, Chargée de valorisation scientifique

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search