La Révolution industrielle des régions du Japon

Nouvelle parution : ouvrage de NAKAMURA Naofumi La Révolution industrielle des régions du Japon, traduit par Alexandre Roy et Claude Michel-Lesne, préfacé par Jean-Marc Olivier (Les Belles Lettres, 19 février 2021).

Comment expliquer les origines de l’impressionnant développement économique japonais au cours du XXe siècle ?

Alors que les thèses habituellement avancées soulignent le rôle du pouvoir central (gouvernement et zaibatsu), Nakamura Naofumi nous fait parcourir le Japon de l’ère Meiji (1868-1912) dans toute son étendue, du nord au sud, à la découverte des fondations régionales de la « Révolution industrielle ». Analysant la mentalité des acteurs, leur capacité à l’échange d’informations, à l’activation de réseaux de proximité, à la mobilisation de capitaux, l’auteur décrit une pléthore d’entrepreneurs et d’agents publics locaux dynamiques. Engagés dans le lancement d’entreprises innovantes de dimension régionale, ils réalisèrent des aménagements industriels (filatures, charbonnages, chemin de fer ou secteur électrique) dans tout l’archipel entre les années 1880 et 1900.

À l’heure où la désindustrialisation des régions s’accompagne d’une croissance économique en berne, la démonstration de Nakamura Naofumi n’apparaît que plus riche de sens.

Les Belles Lettres
Collection Japon n°42
Parution : 19/02/2021
EAN13 : 9782251451268
416 pages, 27 EUR

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, Chargée de valorisation scientifique

More Posts - Website


Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, Chargée de valorisation scientifique

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search