RCFK 2021 : 6es Rencontres des chercheurs francophones du Kansai

Organisées par Sciencescope avec le soutien de l’université de Kyoto Seika, l’Ambassade de France au Japon et l’Institut français de recherche sur le Japon à la Maison Franco-japonaise (MFJ, UMIFRE 19, CNRS-MEAE), Les 6es Rencontres des chercheurs francophones du Kansai (RCFK) se dérouleront en ligne le samedi 4 septembre 2021 de 9h30 à 17h30.

La participation est gratuite, mais nécessite de s’inscrire avant le mercredi 1er septembre 2021, sur le site de Sciencescope

Programme

9h30. Accueil
9h45. Ouverture
Mots d’introduction par Thomas Silverston (Shibaura Institute of Technology), Président de Sciencescope

10h 12h. session 1

  • Sylvain Simmerman (I.E.T.T./ université Lyon 3, université de Montréal)
    La région du Kansai chantée par Okabayashi Nobuyasu et les Folk Crusaders : contre-discours politiques et musicaux dans le Japon des années 1960
  • Alice Gros  (NIMS)
    Prise en compte de la masse moléculaire dans la prédiction de la température de transition vitreuse des polymères : développement de l’outil SMILES-X
  • Lucile Druet (université des langues étrangères du Kansai)
    Le kimono dans l’œuvre de Yosano Akiko
  • Rémi Scoccimarro (université de Toulouse Jean Jaurès, IFRJ-MFJ Tokyo)
    Spatialisation de la pandémie de Covid-19 au Japon

12h – 13h. pause déjeuner

13h 14h30. session 2

  • Cecile Laly (université de Kyoto Seika)
    « Cerfs-volants du Japon : à la croisée des arts » – Le livre
  • Takashi Higuchi (université d’Osaka)
    Recherche du moment dipolaire électrique du neutron avec une source intense de neutrons ultra-froids
  • Gabrielle Laumonier (Inalco, université Métropolitaine de Tokyo)
    La création du budō ou la naissance du sport japonais (1882-1925)

14h35 16h05. session 3

  • Hafsa Rifki (université Keiō)
    Localité et identité en mobilité : Une étude socio-spatiale du processus de création et d’adaptation spatiale des étudiants internationaux dans le Japon contemporain
  • Alexis D’Hautcourt (université des langues étrangères du Kansai)
    La Tour du Travail d’Auguste Rodin : chronique répétitive d’un échec annoncé
  • Erina Shimooka (université de Toulouse Jean-Jaurès)
    Analyse des clauses de la convention franco-ryūkyū

16h10. Table ronde « Activités francophones dans le Kansai en temps de pandémie »
Animatrice : Cecile Laly (université de Kyoto Seika)
Intervenants :
Jules Irrmann (Consul général de France à Kyoto, Directeur de l’Institut Français du Japon – Kansai)
Charlotte Fouchet-Ishii (Directrice de la Villa Kujoyama)
Laura Ariès (université des études étrangères de Kyoto)

17h30. Mots de clôture

Contact : rcfk@sciencescope.org


Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, Chargée de valorisation scientifique

More Posts - Website


Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, Chargée de valorisation scientifique

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search