De la formation et de l’évolution de la culture des élites politiques au Japon du début de notre ère au VIIe siècle

Conférence de Laurent Nespoulous, archéologue et historien, maître de conférences à l’INaLCO, dans le cadre du séminaire collectif du Centre Japon.

Mercredi 2 décembre de 15h à 17h
 
Salle 2, 105 boulevard Raspail 75006 Paris
 

Résumé

 

L’Historiographie la plus ancienne et la plus répandue au Japon a
tendance à faire commencer l’Histoire des élites politiques de
l’archipel avec l’avènement de l’institution impériale. Ce qui revient à
poser une limite chronologique au niveau des VIe et VIIe siècles,
au-delà de laquelle il devient impossible de remonter, à moins de suivre
à la lettre les parties les plus obscures et légendaires des annales
officielles du VIIIe siècle.

L’Archéologie, depuis les années 1970, a pourtant mis au jour tous les
éléments permettant de commencer la construction d’une histoire des
élites d’avant l’Antiquité, d’avant l’institution impériale. Cette
Histoire, qui permet de faire remonter le domaine politique de
l’archipel aux temps protohistoriques, laisse saisir des logiques du
pouvoir au bout desquelles la constitution d’une culture de cour, à la
chinoise, ne fut, finalement, qu’une « option » parmi et après d’autres.

Il s’agira donc d’ébaucher une histoire de ces cultures du pouvoir,
cultures protohistoriques d’avant le « Japon ».