Présences françaises à Okinawa. De Forcade (1844-1846) à Haguenauer (1930)

Kuja aji, représentant du gouvernement de Shuri aux négociations d’Unten, 1846 
aquarelles (coll. Michel Barthes)

Patrick Beillevaire (CNRS/CRJ) donnera une conférence à la Maison franco-japonaise à Tôkyô.

Avant-poste vers le Japon et possible point d’appui naval et commercial en Extrême-Orient, Okinawa fut l’objet d’un intérêt soutenu de la part de la France au milieu du XIXe siècle. De 1844 à 1862, huit prêtres des Missions étrangères y résident pour étudier la langue japonaise. Les pressions exercées par la marine nationale sur le royaume des Ryûkyû en vue d’un traité alarment suffisamment le gouvernement shôgunal pour que celui-ci, dès 1846, infléchisse secrètement sa politique de fermeture. Un accord n’est toutefois conclu qu’en 1855. Ces précédents et la présence de Français à Okinawa conduisent Shimazu Nariakira, daimyô de Satsuma et suzerain des Ryûkyû, à se tourner vers la France pour établir des liens commerciaux avec l’Occident, projet que sa mort soudaine annule in extremis. En 1878, les opposants à l’annexion du royaume font appel, mais en vain, à la diplomatie française. Un demi-siècle plus tard, le linguiste et anthropologue Charles Haguenauer entreprend une recherche approfondie à Okinawa dont la culture apparaît alors comme un reflet de celle du Japon antique.

コンフェランス「沖縄に滞在したフランス人たち
―フォルカード(1844-1846年)から
アグノエル(1930年)まで」

19世紀の中頃、日本への前哨基地そして極東における軍事的・商業的拠点となり得る沖縄に対してフランスは大きな関心を抱いていた。1844年から1862年にかけて外国宣教会の8名の宣教師が沖縄に滞在して日本語を学んだ。フランス海軍は条約締結を狙って琉球王国に圧力をかけ、それに危機感を抱いた幕府は1846年以降、密かに鎖国政策を転ずることとなる。しかし、実際に条約が締結されたのは1855年のことであった。これらの前例と沖縄に滞在したフランス人の存在を受けて、薩摩藩主で琉球王国の宗主でもある島津斉彬は西洋と貿易関係を結ぶためにフランスに接近したが、その死によって計画は潰えた。1878年には琉球王国の併合に抵抗する人々がフランスに助けを求めたが空しかった。それから半世紀後、言語学者で人類学者のシャルル・アグノエルが沖縄で踏み込んだ調査を行い、沖縄の文化と古代日本の文化の相似性を明らかにした。

Vendredi 2 novembre 2012 de 18h30 à 20h30
Maison franco-japonaise, salle 601
3-9-25, Ebisu, Shibuya-ku, 150-0013 Tôkyô 

Site web de la Maison franco-japonaise

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, Chargée de valorisation scientifique

More Posts - Website


Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, Chargée de valorisation scientifique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.