En Chine, « l’arrêt des activités les plus polluantes débouche sur des licenciements et a un impact négatif sur les salaires »

Retrouvez ici la nouvelle chronique, datée du 2 mai 2022, d’une série régulière sur les économies asiatiques que publie Sébastien Lechevalier (CRJ-CCJ/FFJ) toutes les cinq semaines, le vendredi, pour le quotidien Le Monde.

Dans les villes chinoises les plus polluées, le renforcement de la réglementation environnementale a accru l’écart de revenu entre travailleurs qualifiés et non qualifiés, observe Sébastien Lechevalier dans sa chronique.

Articles précédemment publiés :

Le télétravail, mal aimé du travailleur japonais (05/11/2021)

La Chine frappée à son tour par les délocalisations (10/12/2021)

L’efficacité économique de la lutte contre la corruption en Chine (14/01/2022)

Au Vietnam, la croissance aux dépens de l’environnement (18/02/2022)

 

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, Chargée de valorisation scientifique

More Posts - Website


Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, Chargée de valorisation scientifique