L’analyse des conséquences économiques des guerres doit mieux prendre en compte les effets de long terme sur la santé publique

Retrouvez ici la nouvelle chronique, datée du 28 juin 2022, d’une série régulière sur les économies asiatiques que publie Sébastien Lechevalier (CRJ-CCJ/FFJ) pour le quotidien Le Monde.

戦争の経済的影響の分析は、公衆衛生への長期的影響をより良く考慮に入れなければならない | キヤノングローバル戦略研究所 (cigs.canon)

Deux économistes ont montré que, trente ans après son épandage par l’aviation américaine, l’agent orange provoque plus de handicaps parmi les femmes pauvres et les minorités ethniques, rapporte, dans sa chronique, Sébastien Lechevalier, directeur d’études à l’Ecole des hautes études en sciences sociales, et chercheur à la Maison franco-japonaise de Tokyo.

Articles précédemment publiés :

Le télétravail, mal aimé du travailleur japonais (05/11/2021)

La Chine frappée à son tour par les délocalisations (10/12/2021)

L’efficacité économique de la lutte contre la corruption en Chine (14/01/2022)

Au Vietnam, la croissance aux dépens de l’environnement (18/02/2022)

En Chine, « l’arrêt des activités les plus polluantes débouche sur des licenciements et a un impact négatif sur les salaires » (19/05/2022)

En Corée du Sud, faire des quinquagénaires la génération numérique pour les « maintenir au travail dans de bonnes conditions » (03/06/2022)



Citer ce billet
Yasuko D'Hulst (2022, 28 juin). L’analyse des conséquences économiques des guerres doit mieux prendre en compte les effets de long terme sur la santé publique. Carnets du Centre Japon. Consulté le 5 mars 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/mack

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, Chargée de valorisation scientifique

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterYouTube

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, Chargée de valorisation scientifique

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search