Projet scientifique 5

Les relations nippo-coréennes aux 16e et 17e siècles

Responsable : Guillaume Carré

Nous poursuivrons nos travaux sur les relations nippo-coréennes aux 16e et 17e siècles. La genèse et les conséquences des invasions de Hideyoshi, la diversité des échanges entre Japon et Corée à cette période feront l’objet de nos travaux, en nous appuyant autant sur une documentation coréenne que japonaise.

Nous souhaiterions poursuivre nos travaux sur les officiers bourgeois de la ville de Kanazawa en étudiant cette fois les archives relatives à la fonction d’Ancien (toshiyori) de la cité et d’Auditeur des comptes (sanyô o-kiki), particulièrement dans le fonds Morishita.

Nous souhaiterions déposer un projet franco-japonaise d’histoire urbaine comparée, en nous appuyant sur le réseau déjà constitué depuis 2006, lors du prochain appel pour le programme CHORUS.

Nous participerons aussi à l’axe transversal de l’UMR « Réseaux en Asie » (relations nippo-coréennse, histoire économique et monétaire de l’époque d’Edo), à l’axe traduction (textes d’historiens du Japon prémoderne), aux projets de l’équipe Japon « Recherches documentaires sur les relations franco-japonaises à la fin du shogounat et au début de l’ère Meiji. » et « cartographies del’Asie orientale » (travaux sur Nishikawa Joken).

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, Chargée de valorisation scientifique

More Posts - Website


Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, Chargée de valorisation scientifique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.