Projet scientifique 8

Histoire de l’archéologie et de l’anthropologie japonaises

Responsable du projet : Arnaud Nanta

Certte recherche portant sur l’« Histoire de l’archéologie et de l’anthropologie japonaises, entre colonisation et mondialisation. Des sciences coloniales aux savoirs régionaux. », de concert avec Laurent Nespoulous (Maître de conférences à l’Inalco, détaché à la Maison franco-japonaise cette année 2012). Cette recherche portera sur la construction, les discours et les pratiques de l’anthropologie et de l’archéologie japonaises au 19e et 20e siècles — savoirs tous deux très liées à la mise en place des États-nations contemporains et à la construction des empires coloniaux modernes. Il s’agira donc d’un travail historique sur les discours de ces savoirs ainsi qu’une étude des pratiques concrètes et des terrains des anthropologues et des archéologues.

Dans ce cadre, nous projetons en collaboration avec divers partenaires japonais notamment à l’université Nihon daigaku (Tôkyô). Ce financement permettra de subvenir aux frais que nécessiteront divers projets, notamment la publication de livres sur l’histoire de l’archéologie japonaise, la tenue d’un colloque, ou l’organisation d’ateliers de travail avec les collègues français et japonais.

Enfin, l’ensemble de ce projet participera de l’axe transversal « L’Asie des réseaux : 15e – 21siècles » conduit par l’UMR 8173 « Chine, Corée, Japon » (axe piloté par François Gipouloux), et je suis également associé, via ce travail sur l’archéologie, à l’axe transversal « Techniques, objets, patrimoine culturel et matériel » de mon UMR (axe piloté par Frédéric Obringer et le CECMC).

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, Chargée de valorisation scientifique

More Posts - Website


Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, Chargée de valorisation scientifique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.