Les préfets de l’ère Meiji : esquisse d’étude sur un corps de hauts fonctionnaires

Conférence de Pascal Hurth, historien et responsable du fonds japonais de la BIULO, donnera une conférence dans le cadre du séminaire collectif du Centre Japon.

Mercredi 17 février 2010 de 15h à 17h
Salle 2 EHESS, 105 bd Raspail 75006 Paris
 
Résumé :
Un des objectifs du nouveau pouvoir issu de la Restauration Meiji fut la
centralisation administrative et politique du pays pour la construction
d’un Etat-nation. Dans ce contexte, en août 1871, des départements
dirigés par des préfets nommés par le gouvernement remplacèrent les
fiefs, marquant ainsi une rupture définitive avec l‘organisation
administrative et politique du Bakufu d‘Edo. La mission des préfets était
la mise en place de cet Etat-nation. Cet exposé essaie de tracer une
esquisse de ce corps de hauts fonctionnaires par le biais des procédures
de nomination et des durées d‘affectation, d‘un étude sur leurs rapports
avec les oligarques de Meiji, leurs origines sociales et géographiques,
leurs formations, leur carrière avant et après la
Restauration. Enfin, cet exposé tente de vérifier si la thèse de
l’émergence d’une nouvelle élite conséquente aux bouleversements sociaux
provoqués par la Restauration s‘applique au corps préfectoral.