Au-delà du miroir : l’enquête de Charles Haguenauer à Okinawa en 1930

Dans le cadre du séminaire collectif du Centre Japon, Patrick Beillevaire (CNRS/CRJ) donnera une conférence concernant les cahiers de notes et de croquis de Charles Haguenauer (1896-1976) rapportés  à l’issue de son enquête sur le terrain à Okinawa en 1930.

Les carnets de Charles Haguenauer ont été publiés en 2010, “Okinawa 1930. Notes ethnographiques de Charles Haguenauer“, édités et commentés par Patrick Beillevaire.

Éminent japonologue, professeur à la Sorbonne et fondateur de l’Institut des hautes études japonaises, Charles Haguenauer (1896-1976) s’est très tôt intéressé à la culture et à la langue des îles Ryūkyū, comme à celles d’autres régions voisines du Japon, dans le cadre de ses recherches sur les origines de la civilisation japonaise.

Pensionnaire à la Maison franco-japonaise à Tōkyō de 1925 à 1932, il se rend à Okinawa en 1930 afin d’y effectuer une enquête ethnographique et linguistique. Les îles Ryūkyū sont alors un domaine de recherches prisé par les folkloristes japonais, à l’exemple de Iha Fuyū et Yanagita Kunio qui tendent à y voir un conservatoire de la culture du Japon pré-bouddhique. Formé auprès des meilleurs maîtres et possédant déjà en arrière-plan une solide connaissance de la langue et de la culture japonaises, C. Haguenauer a rapporté de son enquête de terrain des notes et des croquis d’une grande richesse. Ceux-ci ont aujourd’hui acquis une valeur de document sur une société que la guerre a ensuite bouleversée de fond en comble.
L’exposé portera principalement, d’une part, sur les conditions dans lesquelles C. Haguenauer a mené son enquête, notamment sur les soutiens dont il a bénéficié, d’autre part, sur les matériaux contenus dans ses notes. On s’interrogera aussi sur ce qui peut distinguer sa problématique de celles des chercheurs japonais de cette époque.

Jeudi 17 janvier 2013 de 11h à 13h
Salle 2 EHESS, 105 boulevard Raspail 75006 Paris

Résumé

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, Chargée de valorisation scientifique

More Posts - Website


Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, Chargée de valorisation scientifique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.