Pollution et contrôle des eaux dans le Japon de l’ère Meiji (1868-1912) : le bassin du fleuve Tone et la mine d’Ashio : article de Cyrian Pitteloud

Article de Cyrian Pitteloud (CRJ-CCJ/Université de Lille) paru dans Siècles 53 | 2022, « Temps et espaces de la gestion de l’eau. Les ventres, de la nature à la culture», mis en ligne le 07 décembre 2022.
 
Disponible en accès libre sur Open Edition Journals à l’adresse suivante : http://journals.openedition.org/siecles/9840 
 

Au Japon, comme en d’autres lieux du globe, l’accélération de l’industrialisation dans la seconde moitié du xixe siècle a un impact environnemental dévastateur. L’exemple du bassin hydrologique du fleuve Tone et de son affluent la rivière Watarase, dans la région du Kantô (Est du Japon), permet de bien comprendre comment un grand projet d’aménagement territorial masque en réalité un système de passe-droits en faveur de l’industrie minière et une gestion très laxiste d’une pollution à vaste échelle.



Citer ce billet
Yasuko D'Hulst (2023, 31 janvier). Pollution et contrôle des eaux dans le Japon de l’ère Meiji (1868-1912) : le bassin du fleuve Tone et la mine d’Ashio : article de Cyrian Pitteloud. Carnets du Centre Japon. Consulté le 14 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/maed

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, Chargée de valorisation scientifique

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterYouTube

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, Chargée de valorisation scientifique

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search