Les mots et les objets de l’archéologie en France et au Japon

Conférences d’Arnaud Nanta (CNRS/CRJ, rattaché à l’UMIFRE 19 depuis septembre 2012) et de Laurent Nespoulous (MFJ, UMIFRE 19) à la Maison franco-japonaise à Tokyo.

L’archéologie scientifique s’est formée au XIXe siècle en Europe de l’Ouest puis au Japon, au sein d’ensembles universitaires mis en place au sein des États-nations. Pourtant, ce savoir structuré autour de nouvelles techniques telles que la stratigraphie puis la typochronologie, prolongeait aussi un ancien courant « antiquariste » et une réflexion déjà pluriséculaire sur le passé. Il se fit par ailleurs très tôt l’écho du nouvel imaginaire national de ce temps, voire des prétentions « ethnico-territoriales » des nouveaux États-nations. Cette conférence réfléchira aux origines de l’archéologie moderne, en Europe et au Japon, ainsi aux mots et objets qu’elle a su utiliser pour saisir et définir les peuples en les enracinant dans le passé.

Vendredi 21 juin 2013 de 18 h 30 à 20 h 30
Salle 601, Maison Franco-Japonaise

Pour en savoir plus…

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, Chargée de valorisation scientifique

More Posts - Website


Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, Chargée de valorisation scientifique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.