Appel à contributions : Ebisu n°62 (2025) « Passés recomposés. Les traditions dans le Japon contemporain »

Appel à contributions pour le n° 62 de Ebisu – Études japonaises, à paraître en 2025, dont le dossier thématique « Passés recomposés. Les traditions dans le Japon contemporain » coordonné par Delphine Vomscheid et Alice Berthon.

Date limite d’envoi des propositions d’article : 15 janvier 2024
Date limite d’envoi des articles : 15 septembre 2024

Plus d’information : https://journals.openedition.org/ebisu/7694

Le Japon est souvent présenté comme un pays de « traditions ». Ce terme soulève toutefois un certain nombre de problèmes et questions d’ordre épistémologique, et le monde académique l’emploie peu, sinon sur un ton critique ou distancié. Il inonde, par contraste, les discours patrimoniaux, touristiques, médiatiques ou encore politiques. Que ce soit à l’échelle locale ou nationale, le recours à la « tradition », c’est-à-dire à l’ensemble des pratiques transmises et héritées depuis un passé réel ou fictif, proche ou lointain, permet aux acteurs privés et publics d’incarner l’identité culturelle des territoires.

Analyser les formes et usages de ces traditions revient donc non seulement à étudier la manière dont le passé est mobilisé, transmis et manipulé, mais surtout à révéler les valeurs qui lui sont associées dans la société contemporaine. Comment et pourquoi les traditions sont-elles convoquées ? Dans quels contextes le terme de dentō est-il utilisé ? De quelles valeurs sont investis ces objets, ces pratiques ou encore ces champs du savoir qualifiés de traditionnels et comment se manifestent-elles ? Si le rôle de l’« invention de la tradition » dans le processus de modernisation du Japon a déjà été soulevé, l’objectif est ici de comprendre les enjeux sociaux, économiques, idéologiques, ou encore culturels dont sont porteuses les traditions aujourd’hui.

Ce numéro propose ainsi de se concentrer principalement sur les trente dernières années et d’apporter une lecture critique de l’usage de la « tradition » dans les discours et les pratiques culturelles matérielles et immatérielles (arts, arts populaires, folklore, gastronomie, religions, sports…) et ce, sans privilégier un point de vue disciplinaire sur un autre.



Citer ce billet
Yasuko D'Hulst (2023, 11 octobre). Appel à contributions : Ebisu n°62 (2025) « Passés recomposés. Les traditions dans le Japon contemporain ». Carnets du Centre Japon. Consulté le 24 février 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/mag1

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, Chargée de valorisation scientifique

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterYouTube

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, Chargée de valorisation scientifique

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search