Mythes et légendes du lieu-dit de Katsura et son ermitage princier

La dernière séance du séminaire collectif du Centre Japon 2013-14 sera animée par Nicolas FIÉVÉ, Directeur d’études à l’EPHE – CRCAO.

À l’heure où, au commencement du XVIIe siècle, le gouvernement des Tokugawa interdisait officiellement à la Cour toute participation à la vie politique du pays, les princes Hachijō invoquaient à Kyōto le génie du lieu de Katsura pour se lancer dans un projet paysager et architectural sans précédent, conçu comme une ode héroïque à l’esprit des poètes qui avaient incarné les plus grandes heures de la vertu impériale. S’appuyant sur les récits mythologiques qui façonnèrent le lieu-dit de Katsura, ils ont puisé dans la littérature ce qu’ils pensaient être un jardin de l’ancienne aristocratie, qu’ils firent renaître à travers un ensemble de formes et de dispositifs nouveaux, à l’origine d’une évolution définitive de l’architecture des palais et de l’art du jardin paysager.

La communication met en valeur un enchevêtrement de mythes et de légendes qui ont forgé, depuis l’époque ancienne (573-1185), l’histoire de ce lieu-dit, née du rapport fondamental qui existe entre l’humain et le sacré, entre la terre et le ciel. Se dessinent ainsi les éléments constitutifs d’une topographie légendaire du site de Katsura, un haut lieu de l’aristocratie de Heian et une terre de renaissance, remis en valeur à l’époque d’Edo par le projet architectural des princes Hachijō.

Jeudi 15 mai 2014 de 11h à 13h
Salle 2 EHESS, 105 boulevard Raspail 75006 Paris

Télécharger le résumé

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, Chargée de valorisation scientifique

More Posts - Website


Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, Chargée de valorisation scientifique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.