Exposition : « Le monde vu d’Asie » au Musée Guimet

Le Musée national des arts asiatiques – Guimet  (MNAAG) propose l’exposition cartographique « Le monde vu d’Asie » du 16 mai au 3 septembre 2018.

Ces cartes et représentations iconographiques (peintures, gravures, manuscrits ou objets), souvent reléguées au statut de documents exotiques, apparaissent ici comme de véritables œuvres d’art et de précieuses sources historiques, qui éclairent le rôle décisif de l’Asie dans le processus de mondialisation du XVe jusqu’au XXe siècle. Elles donnent à voir les constructions cosmographiques, les routes de pèlerinages, les itinéraires de découvertes, les gestes impériales, les projets urbains, et les expansions coloniales, autant de phénomènes culturels et de pratiques sociales participant à l’invention de l’Asie qui, hier comme aujourd’hui, se situe au centre du monde.

Sur le site du MNAAG : http://www.guimet.fr/event/le-monde-vu-dasie/

 

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, documentaliste

More Posts - Website

Être membre du club : comment les reporters de presse japonais ont fermé leur marché du travail

César Castelvi (EHESS- Paris Diderot) présentera ses travaux en cours dans le cadre de « Rendez-vous du Japon contemporain de l’EHESS : Approches sociologiques et historiques » , le 18 mai 2018.

Vendredi 18 mai 2018 de 14h à 16h
Salle 7-37, 54 boulevard Raspail, 75006 Paris
Contact: crj@ehess.fr

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, documentaliste

More Posts - Website

Endô Shûsaku reads Frantz Fanon: Deimperialization Meets Decolonization

Conférence de Christopher L. HILL, Professeur à l’Université de Michigan, donnera une conférence dans le cadre du séminaire collectif du Centre Japon le 17 mai 2018.

The Japanese novelist Endô Shûsaku and the Martiniquan anticolonial theorist and activist Frantz Fanon each studied in Lyon in the early 1950s. Endô’s stories and essays from the time show that he was reading the then-obscure Fanon closely. While it is unclear how Endô encountered Fanon, the use he made of Fanon’s work shows them examining the collapse of empires from asymmetrical positions, with Fanon writing about the struggle against European colonialism and Endô about the de-imperialization of Japan by countries struggling to maintain control of their own imperium. The encounter between Endô and Fanon illustrates not only unexamined connections in the history of imperialism but also the possibility of creating new transnational histories that deepen our understanding of a heterogeneous, polycentric world.

Jeudi 17 mai, de 11h à 13h
EHESS, Salle 11, 105 boulevard Raspail 75006 Paris

Résumé

Glossary / Bibliography

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, documentaliste

More Posts - Website