Rendez-vous du Japon contemporain de l’EHESS : Approches sociologiques et historiques

À partir de 2018, le Centre de recherches sur le Japon propose une série de rencontres mensuelles dont le but est d’explorer les enjeux du renouvellement de la recherche sur le Japon contemporain. L’objectif est de faire connaitre les dynamiques intellectuelles qui participent à la reconfiguration du champ des études sur ce pays.

Dans sa première édition, cette initiative est vue comme un lieu de présentation de travaux en cours réalisés par la nouvelle génération des chercheurs travaillant sur Japon à l’EHESS. Elle a pour vocation à devenir un moment de débat sur les aspects méthodologiques et théoriques pour contribuer à une meilleure compréhension de l’expérience nippone et, au-delà, à l’avancement des sciences sociales autour des questions du rapport de la société au projet de la modernité, de l’expérience de la rupture historique, du déclin économique, de la
crise environnementale, et de l’expérience post-industrielle.

Ces rencontres ont également pour ambition d’être un lieu de sociabilité et d’échanges transdisciplinaires (histoire contemporaine, sociologie et anthropologie), permettant en outre le déploiement de démarches critiques autour des formes de normativité et de spécificité de la société moderne japonaise dans un contexte global. La recherche au CRJ s’efforce d’être à la hauteur de ce défi qui réclame aujourd’hui de nouveaux investissements  intellectuels.

Les séances s’adressent aussi bien aux spécialistes de l’Asie qu’aux chercheurs travaillant sur des sujets similaires dans d’autres aires géographiques et intéressés par la situation japonaise dans une perspective comparative.

Programme (pdf)

19 janvier TOKUMITSU Naoko : « Prévenir l’insécurité : entre surveillance du quartier et quête de reconnaissance des acteurs sociaux »

16 février NISHII Akane : « L’art et la surveillance de l’achat des étrangers, 1859-1861 »

16 mars INOUE Masatoshi : « Histoire contemporaine de l’exportation des centrales nucléaires du Japon, 2000-2016 »

18 mai CASTELLVI César : « Être membre du club : comment les reporters de presse japonais ont fermé leur marché du travail »

15 juin NOSAKA Shiori : « Laboratoire d’une modernisation : L’histoire de la bactériologie médicale au Japon, 1880-1931 »

Lieu: 14h-16h, salle 7-37
54 boulevard Raspail, 75006 Paris

Au plaisir de partager avec vous ces moments de rencontre et de débat !
Contact: crj@ehess.fr

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d’études, documentaliste

More Posts - Website

Les nouvelles visibilités de la pauvreté au Japon : entre reconnaissance et résistance

©Simon Desmarais, 2009

Mélanie Hours, Maître de conférences à l’Université Toulouse Jean Jaurès, donnera une conférence dans le cadre du séminaire collectif du Centre Japon le 18 janvier 2018.

Après des décennies d’éclipse, la question de la pauvreté au Japon a soudainement ressurgi au milieu des années 2000, en faisant l’un des sujets les plus brûlants médiatiquement. Le taux de pauvreté relative dans l’archipel, révélé en 2005, avait de quoi créer une onde de choc dans une société où, jusque-là, le terme même de « pauvreté » avait quasiment disparu du langage courant. Depuis, la pauvreté ne cesse d’augmenter et de se complexifier tandis que se diffuse un sentiment d’insécurité sociale dans une population où les travailleurs précaires représentent plus du tiers des salariés.
Nous examinerons d’abord les raisons pour lesquelles la pauvreté est restée invisible si longtemps ainsi que les éléments qui ont permis sa redécouverte. Nous nous interrogerons enfin sur les formes de pauvreté qui, aujourd’hui, jouissent d’une reconnaissance sociale et sur celles qui demeurent invisibles. Cela nous amènera à réfléchir à la notion de pauvreté telle qu’elle est comprise dans l’archipel.

Jeudi 18 janvier 2018 de 11h à 13h
EHESS, Salle 11, 105 boulevard Raspail 75006 Paris

Résumé

 

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d’études, documentaliste

More Posts - Website

Nouvelle parution : n° 87 de « Entreprises et histoire : Patrimoine industriel »

Le dernier numéro de la revue Entreprises et histoire (n°87) consacré au patrimoine industriel, vient de paraître.
Il est disponible sur Cairn à l’adresse suivante : https://www.cairn.info/revue-entreprises-et-histoire-2017-2.htm

Il contient un article sur le patrimoine industriel au Japon, traduit par Guillaume Carré :

Toshiyuki Morishima
« Une comparaison des politiques de conservation et de mise en valeur du patrimoine industriel de la modernisation au Japon » (page 51 à 68)

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d’études, documentaliste

More Posts - Website