« Haunted Sites: Where to Visit Ghosts According to Written or Filmed Collections of Personal Experiences »

Les Presses de l’Inalco, inaugurées en mai 2016, publient quelques titres de livres électroniques sur la plateforme OpenEdition books, parmi lesquels : Fantômes dans l’Extrême-Orient d’hier et d’aujourd’hui – tome 1 et tome 2 (sous la direction de Marie Laureillard, Vincent Durand-Dastès).

Dans le livre tome 2, une contribution de Mary Picone (CRJ-EHESS) : « Haunted Sites: Where to Visit Ghosts According to Written or Filmed Collections of Personal Experiences« , pp. 232-243.

Fantômes dans l’Extrême-Orient d’hier et d’aujourd’hui – tome 2
Presses de l’Inalco
Paris, 2017
453 p.
ISBN (électronique) : 9782858312528
ISBN (papier) : 9782858312504

DOI : 10.4000/books.pressesinalco.2679

 

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, documentaliste

More Posts - Website

Folklore remix : religion populaire et légendes urbaines réinterprétées dans les films et les séries japonaises contemporaines

Conférence de Mary PICONE, Maître de conférences à l’EHESS, dans le cadre du séminaire collectif du Centre Japon le 7 décembre 2017.

Les légendes pieuses du Moyen Âge (setsuwa 説話) comprennent de nombreux récits d’un genre qu’on pourrait appeler ‘rencontres avec l’étrange’- des courts récits présentés comme expériences vécues. Avec le temps ce genre évolue dans des formes littéraires élaborées ainsi que sous la forme de recueils d’anecdotes assez simples ou ‘proto folkloriques’, toutes ces formes connaissant un succés populaire grandissant. L’évocation de l’étrange’ (fushigi 不思議 et d’autres termes) ne se limite pas à la transcription de récits oraux et s’étend aussi aux représentations visuelles.
De nos jours ce genre réapparait sous des formes apparemment nouvelles telles que les légendes urbaines (toshi densetsu 都市伝説). Il est aussi à l’origine de séries télévisées continuées depuis les années 90 et du cinéma dit ‘J-hôra’. Il prolifère enfin sur internet sous la forme de milliers de ‘shinrei 心霊 vidéo’ tournées par des amateurs.
Nous présenterons des exemples concrets de transcriptions orales ainsi que leur dramatisation. Enfin nous analyserons dans une perspective ethnologique quelques caractéristiques de ces matériaux difficiles à cerner ainsi que leurs modes de recueil et de diffusion.

Jeudi 7 décembre 2017 de 11h à 13h
EHESS, Salle 11, 105 boulevard Raspail 75006 Paris

Résumé

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, documentaliste

More Posts - Website

M. Nathan Hopson, Professeur invité à l’EHESS en mars 2017

M. Nathan Hopson, Professeur à l’Université de Nagoya, séjournera à Paris au mois de mars 2017 sur invitation de Mary Picone (CRJ-EHESS).

M. Hopson est un historien du Japon moderne, Ph.D diplômé de l’Université de Pennsylvanie. Ses recherches portent sur l’histoire des régions (Tôhoku notamment), l’histoire intellectuelle du Japon, le nationalisme, mais aussi sur l’histoire des produits alimentaires, de la diététique et de la nutrition ainsi que sur l’histoire de l’éducation.

Durant son séjour, M. Hopson donnera les conférences suivantes :

« Tōhoku as Internal Colony (From Emishi to Fukushima) »

Dans le cadre du séminaire « Anthropologie du Japon : terrains et textes » animé par M. Picone

Lundi 27 février 2017 de 13 h à 15 h
EHESS (salle 1), 105 bd Raspail 75006 Paris

« People and Nations are Built on Food (School Meals as/and National Defense in Prewar Japan) »

Dans le cadre du séminaire « Médecine, entretien de la vie et produits aromatiques sous les Ming et les Qing » animé par F. Obringer

Jeudi 2 mars 2017 de 11h à 13h
EHESS (salle 681), 190-198 av de France, 75013 Paris

« Tōhoku as Folklore, Tōhoku as Nostalgia (From Yanagita Kunio to Akasaka Norio) »

Dans le cadre du séminaire « Anthropologie du Japon : terrains et textes » animé par M. Picone

Lundi 6 mars 2017 de 13 h à 15 h
EHESS (salle 1), 105 bd Raspail 75006 Paris

« Ennobling the Savage Northeast (Popular Visions of Tōhoku, 1980-2011) »

Dans le cadre du séminaire « Histoire du Japon moderne et contemporain : permanences et ruptures » organisé par le Centre de Recherches sur le Japon

Jeudi 16 mars 2017 11 h à 13 h
EHESS (salle 7), 105 boulevard Raspail, 75006 Paris

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, documentaliste

More Posts - Website