Exposition : « Enfers et fantômes d’Asie » au Musée du quai Branly

Exposition « Enfers et fantômes d’Asie » du 10 avril au 15 juillet 2018, au Musée du Quai Branly – Jacques Chirac.

Dans le cadre de l’exposition, de nombreux événements seront organisés : cycle de cinéma, ateliers, concerts, visites contées des expositions, etc.

Du 10 avril au 15 juillet 2018
Musée du quai Branly – Jacques Chirac
37 Quai Branly, 75007 Paris

Des peintures bouddhiques au J-Horror, des estampes d’Hokusai à Pac-Man, du culte des esprits en Thaïlande au manga d’horreur, la figure du fantôme hante l’imaginaire asiatique depuis des siècles. En Chine, en Thaïlande ou au Japon – terrains d’étude de l’exposition – l’engouement populaire pour l’épouvante est bien réel, imprégnant une grande diversité des productions culturelles. Esprits errants de la forêt, femmes-chats vengeresses, revenants des enfers affamés (« walking dead »), vampires sauteurs ou yokaïs (créatures fantastiques du folklore japonais) : leurs apparitions sont multiples et se jouent des époques et des supports artistiques. Lire la suite..

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, documentaliste

More Posts - Website

Itô Chûta : Un architecte du Japon de Meiji dans l’Empire ottoman

Conférence de Miyuki Aoki-Girardelli sur Itō Chūta 伊東忠太, architecte de l’ère Meiji, à la Maison de la culture du Japon à paris le 12 avril 2018.

Itô Chûta (1867-1954), premier historien japonais de l’architecture, émit l’hypothèse d’un lien entre le Hôryûji et le Parthénon, questionnant l’échelle des valeurs qui faisait de l’architecture occidentale classique un sommet absolu. En 1902, il entreprit un tour du monde qui focalisa son intérêt sur l’architecture « orientale ». La théorie qu’il développa à son retour s’écarte radicalement du « point de départ » européen.

Miyuki Aoki-Girardelli mettra l’accent sur les éléments collectés par Chûta dans l’Empire ottoman, son passage à Paris en 1905, et une riche iconographie. Cette historienne de l’art, basée à Istanbul, est titulaire d’un doctorat en Histoire de l’Art de l’Université des Techniques d’Istanbul.  Elle a récemment publié Itô Chûta : Un architecte du Japon de Meiji dans l’Empire ottoman.

Pour en savoir plus…

Jeudi 12 avril 2018 à 18h30
Maison de la culture du Japon à Paris

101 bis, quai Branly 75015 Paris

Entrée libre sur réservation

 

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, documentaliste

More Posts - Website

L’histoire du cinéma militant au Japon

Conférence illustrée de Markus Nornes (University of Michigan) dans le cadre du séminaire « Caméras politiques » du CRAL (EHESS), le 29 mars 2018.

Cette conférence s’inscrit dans le cadre de la rétrospective dédiée aux films réalisés par Shinsuke Ogawa (1936-1992) de 1966 jusqu’en 1986 avec les cinéastes et activistes réunis autour du collectif Ogawa Productions (Ogawa Pro), fondé en 1968. Lire la suite…

Jeudi 29 Mars 2018 de 16h à 19h 
EHESS – salle Lombard, 96 boulevard Raspail 75006 Paris

Contact : larcherj(at)hotmail.fr

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, documentaliste

More Posts - Website