Descendre des étoiles, monter de la Terre : Conférence d’Augustin Berque

Conférence d’Augustin Berque donnée le 19 juin 2018 en Belgique organisée par le CIVA (Centre international pour la Ville, l’Architecture et le Paysage) en ligne à l’adresse suivante : https://vimeo.com/277115295

En mars dernier, l’architecte Kengo Kuma rencontrait au sein de son agence parisienne le grand géographe, philosophe et orientaliste Augustin Berque. Faisant suite à cet entretien, Augustin Berque, lors d’un passage unique en Belgique, donnera une conférence où il évoquera la question de l’architecture, et de son lien avec le lieu. L’architecture moderne a revendiqué un « espace universel » qui, perdant tout lien avec la singularité des lieux concrets, aboutit aujourd’hui à l’acosmie d’un « espace foutoir » (junkspace) où une starchitecture – une « architecture E.T. » comme descendue des étoiles – se pose ici ou là comme elle se poserait ailleurs. Comment en est-on arrivé là, et pouvons-nous recosmiser l’architecture?

Texte de la conférence

 

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, documentaliste

More Posts - Website

Itô Chûta : Un architecte du Japon de Meiji dans l’Empire ottoman

Conférence de Miyuki Aoki-Girardelli sur Itō Chūta 伊東忠太, architecte de l’ère Meiji, à la Maison de la culture du Japon à paris le 12 avril 2018.

Itô Chûta (1867-1954), premier historien japonais de l’architecture, émit l’hypothèse d’un lien entre le Hôryûji et le Parthénon, questionnant l’échelle des valeurs qui faisait de l’architecture occidentale classique un sommet absolu. En 1902, il entreprit un tour du monde qui focalisa son intérêt sur l’architecture « orientale ». La théorie qu’il développa à son retour s’écarte radicalement du « point de départ » européen.

Miyuki Aoki-Girardelli mettra l’accent sur les éléments collectés par Chûta dans l’Empire ottoman, son passage à Paris en 1905, et une riche iconographie. Cette historienne de l’art, basée à Istanbul, est titulaire d’un doctorat en Histoire de l’Art de l’Université des Techniques d’Istanbul.  Elle a récemment publié Itô Chûta : Un architecte du Japon de Meiji dans l’Empire ottoman.

Pour en savoir plus…

Jeudi 12 avril 2018 à 18h30
Maison de la culture du Japon à Paris

101 bis, quai Branly 75015 Paris

Entrée libre sur réservation

 

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, documentaliste

More Posts - Website

Nouvelle parution : « Façons d’habiter au Japon Maisons, villes et seuils »

À paraître : Façons d’habiter au Japon : Maisons, villes et seuils de Philippe Bonnin et Jacques Pezeu-Massabuau

Les études réunies ici témoignent d’une commune passion pour la maison – traditionnelle ou très contemporaine –, la ville et l’espace japonais, visités par la plume des deux auteurs.

Ils sont pour l’un géographe – Jacques Pezeu-Massabuau –, pour l’autre architecte et anthropologue – Philippe Bonnin. Chacun, de son côté, a poursuivi un travail obstiné d’observation, de description, de dévoilement, d’analyse approfondie de la réalité de cette habitation japonaise, de son esthétique, des gestes, des paroles qui l’entourent. Réunir ces textes devenait un impératif pour confronter leurs approches complémentaires et décoder cette culture japonaise si passionnante.

CNRS Éditions
Paris, 8 juin 2017
ISBN : 978-2-271-08912-0
496 pages, 28 EUR

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, documentaliste

More Posts - Website