Exposition : « Enfers et fantômes d’Asie » au Musée du quai Branly

Exposition « Enfers et fantômes d’Asie » du 10 avril au 15 juillet 2018, au Musée du Quai Branly – Jacques Chirac.

Dans le cadre de l’exposition, de nombreux événements seront organisés : cycle de cinéma, ateliers, concerts, visites contées des expositions, etc.

Du 10 avril au 15 juillet 2018
Musée du quai Branly – Jacques Chirac
37 Quai Branly, 75007 Paris

Des peintures bouddhiques au J-Horror, des estampes d’Hokusai à Pac-Man, du culte des esprits en Thaïlande au manga d’horreur, la figure du fantôme hante l’imaginaire asiatique depuis des siècles. En Chine, en Thaïlande ou au Japon – terrains d’étude de l’exposition – l’engouement populaire pour l’épouvante est bien réel, imprégnant une grande diversité des productions culturelles. Esprits errants de la forêt, femmes-chats vengeresses, revenants des enfers affamés (« walking dead »), vampires sauteurs ou yokaïs (créatures fantastiques du folklore japonais) : leurs apparitions sont multiples et se jouent des époques et des supports artistiques. Lire la suite..

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, documentaliste

More Posts - Website

L’histoire du cinéma militant au Japon

Conférence illustrée de Markus Nornes (University of Michigan) dans le cadre du séminaire « Caméras politiques » du CRAL (EHESS), le 29 mars 2018.

Cette conférence s’inscrit dans le cadre de la rétrospective dédiée aux films réalisés par Shinsuke Ogawa (1936-1992) de 1966 jusqu’en 1986 avec les cinéastes et activistes réunis autour du collectif Ogawa Productions (Ogawa Pro), fondé en 1968. Lire la suite…

Jeudi 29 Mars 2018 de 16h à 19h 
EHESS – salle Lombard, 96 boulevard Raspail 75006 Paris

Contact : larcherj(at)hotmail.fr

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, documentaliste

More Posts - Website

Un « abyssal défaut de profondeur » : Yoshida Kijû et le Japon de la haute croissance

Mathieu Capel, Maître de conférences à l’Université de Grenoble Alpes, donnera une conférence dans le cadre du séminaire collectif du Centre Japon le 4 mai 2017.

L’après-guerre a-t-il jamais pris fin ? Si de manière récurrente historiens et penseurs s’affrontent sur cette question, en fonction de leurs options méthodologiques et/ou de leurs positions idéologiques, le cinéma pose une distinction nette entre périodes d’après-guerre et de haute croissance. Son histoire témoigne en effet pour un vaste renouvellement du paysage cinématographique au cours des années soixante, tant au niveau de l’organisation de son industrie, que de ses propositions formelles. Jusqu’où, pourtant, cela est-il vrai ? Il est, de toute évidence, un « cachet » propre aux films de la période et, chez le spectateur contemporain, une sorte de reconnaissance intuitive lui permettant de distinguer presque à coup sûr un film de 1963 de son aîné tourné dix ans plus tôt. Mais comment fonder en théorie cette évolution ?

Cinéaste et théoricien au cœur de la dite « Nouvelle vague » japonaise, Yoshida Kijû a livré dans ses films un diagnostic pénétrant des mutations dont la société japonaise est alors comptable. Sans doute le terme de mutations est-il d’ailleurs impropre : c’est une véritable rupture épistémologique qu’il décrit, justifiant dès lors la nécessité d’un cinéma rénové de fond en comble, à même de dire le contemporain – ce que le philosophe Giorgio Agamben appelle les « ténèbres du moment ». A ce titre son sixième film, Evasion du Japon (1964), faisant suite à La Source thermale d’Akitsu (1962) et 18 jeunes gens à l’appel de l’orage (1963), propose, sur fond de road-movie policier, une modélisation visionnaire, alors que se profile l’événement olympique. Il s’agit donc ici d’expliciter ce diagnostic, voir ce qu’il reprend de la pensée et des arts de son temps, ce qu’il devance, également, d’un « postmodernisme » qui alors est encore à définir. En d’autres termes : ce qu’il dévoile de la superficialisation et de la granulation du monde.

Jeudi 4 mai de 11h00 à 13h00
EHESS, Salle 7, 105 boulevard Raspail 75006 Paris

Résumé

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, documentaliste

More Posts - Website