Ebisu n° 53 : « 1914-1918, une guerre mondiale ? La perspective japonaise »

ebisu_53-small250

Vient de paraître le n° 53 de la revue Ebisu – Études japonaises coordonné par Nicolas Mollard et Arnaud Nanta.

Ebisu est dorénavant une revue numérique en accès libre dès parution
sur Revues.org (http://ebisu.revues.org). Vous y trouverez les numéros parus depuis 2012 (n° 47).

Les anciens numéros sont sur Persée (http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/revue/ebisu).

L’histoire de la Première Guerre mondiale ne revêt pas le même sens dans le monde européen et dans le monde est-asiatique. C’est en Europe qu’eurent lieu les affrontements, dans leur quasi-totalité. C’est aussi en Europe que se trouvaient les principaux belligérants et les enjeux primordiaux. Dans la dynamique du conflit, l’Asie orientale ne joua qu’un rôle secondaire, d’autant qu’une importante partie de la région (Indochine, Philippines, Corée, Taiwan, Micronésie) était sous le joug colonial des grandes puissances. La situation de la jeune République de Chine, semi-colonisée et en voie de fractionnement, n’était guère meilleure. Hormis le Japon et la Russie, la région ne comptait pas de véritables « acteurs de l’histoire ». En outre, les deux pays étant alliés et combattant tous deux du côté de la France et du Royaume-Uni, il n’y eut guère d’engagements dans la zone Asie-Pacifique en dehors des promptes victoires japonaises sur les positions allemandes. Aussi l’Asie orientale a-t-elle été peu considérée par les historiens. Au mieux a-t-on étudié les effets du conflit sur les populations asiatiques ou, dans le cas du Japon, mesuré sa participation directe. Lire la suite…

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, documentaliste

More Posts - Website

Immigration coréenne au Japon, années 1910-1940

Conférence de Ôta Osamu 太田修 (Université Dôshisha, chercheur invité du Centre Japon au mois de mars 2015) dans le cadre du séminaire collectif du Centre Japon.

Qui étaient les Coréens qui vivaient à Kyôto dans la première moitié du 20e siècle ? En commençant par les immigrés venus dans la vieille capitale après l’annexion de leur pays par le Japon et les ouvriers des années 20, nous nous pencherons sur la vie quotidienne et la culture de cette société coréenne au Japon qui traversa à Kyôto les turbulences des années 30 et la période de guerre, avant d’y accueillir la libération de leur patrie.

Jeudi 5 mars 2015 de 11h à 13h
Salle 2, EHESS
105 boulevard Raspail 75006 Paris

Résumé

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, documentaliste

More Posts - Website

Débat : Quelles visions de l’histoire de la colonisation, en France aujourd’hui ? le point de vue des historiens japonais

Iwanami shoten, 2014

Débat autour de la présentation du dernier ouvrage de Chikako Hirano「フランス植民地主義と歴史認識」 (岩波書店, 2014) à la Maison franco-japonaise à Tokyo avec Chikako Hirano (Université Musashi), Mamie Misawa (Univérsité Nihon) et Arnaud Nanta (CNRS, MFJ-UMIFRE 19).

Le dernier ouvrage de Hirano Chikako (Iwanami, 2014), spécialiste japonaise de l’histoire de la colonisation française, se penche sur les perceptions, en France, aujourd’hui, du passé colonial français. La société française est revenue avec vigueur sur cette question depuis les années 2000, qui a donné lieu à un large débat touchant les universitaires, le personnel politique et le grand public. L’année 2005 a été marquée par la déclaration des « Indigènes de la République », qui jugent la République française encore aujourd’hui colonialiste, tandis qu’une loi était votée (ensuite annulée) cette même année pour mettre en avant « les aspects positifs » de la colonisation.
Ce débat sur le passé colonial n’est pas confiné à la France. Il concerne les pays anciennements dominés, et permet aussi de mener une comparaison avec la situation des autres ex- métropoles coloniales, tel le Japon. Ce débat associera Hirano Chikako, Misawa Mamie, spécialiste de la colonisation japonaise à Taiwan, et Arnaud Nanta, qui étudie la colonisation japonaise en Corée, afin de réfléchir sur les différences et proximités entre nos deux pays dans leur perception de l’histoire de la colonisation, et sur le dialogue que mènent la France et le Japon avec les anciens pays colonisés.

Samedi 12 avril 2014 de 16 h à 18 h
Maison franco-japonaise à Tokyo, salle 601

Inscriptions et renseignements : http://www.mfj.gr.jp/agenda/2014/04/12/post_621/

 

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, documentaliste

More Posts - Website