« Japonismes – ジャポニスム 2018 »

Une grande manifestation, « Japonismes 2018 », se déroulera en 2018-2019 à Paris mais aussi dans la France entière. Cette manifestation entre dans le cadre de la commémoration des relations franco-japonaises à l’occasion du 160e anniversaire des relations diplomatiques entre le Japon et la France et du 150e anniversaire de la Restauration de Meiji.

L’année 2018 marquera le 160e anniversaire des relations diplomatiques entre le Japon et la France, ainsi que le 150e anniversaire du début de l’ère Meiji lorsque le pays s’ouvrit à l’Occident.

Portée par les gouvernements français et japonais, Japonismes 2018, une riche saison culturelle nippone, est un petit bout de Japon qui prend ses quartiers à Paris, en Île-de-France et dans toute la France de juillet 2018 à février 2019.

Expositions, théâtre, concerts, cinéma, gastronomie, art de vivre, danse mais aussi sport soit plus de cinquante événements investiront les plus grandes institutions culturelles à Paris et en région : le Centre Pompidou, la Philharmonie de Paris, le musée des Arts Décoratifs, Chaillot Théâtre national de la Danse, la Grande halle de la Villette, la Maison de la culture du Japon à Paris, le Théâtre national de la Colline, la Cinémathèque française, le Théâtre de la ville etc…

Toutes les facettes de la culture nippone seront dévoilées et immergeront le public dans cette civilisation fascinante.

Le titre de la manifestation : Japonismes 2018, fait d’ailleurs référence au premier engouement des artistes français pour cette culture, notamment chez les peintres, qui ont largement été influencés par les estampes japonaises au XIXe siècle.

Un siècle et demi après, cette grande saison culturelle permettra de renforcer les liens d’amitiés entre les deux peuples et mettra en valeur leur sensibilité commune : un intérêt profond pour une esthétique harmonieuse et un goût pour l’art de vivre.

Pour plus d’informations, veuillez consulter son site officiel à l’adresse suivante : https://japonismes.org/fr/

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, documentaliste

More Posts - Website

Exposition / conférences : À l’aube du japonisme : premiers contacts entre la France et le Japon au XIXe siècle

Comptoir hollandais de Deshima à Nagasaki
© MUSÉE NATIONAL DE LA MARINE/P.DANTEC

Exposition organisée par la Maison de la culture du Japon à Paris du 22 novembre au 20 janvier 2018.

Pour son 20 e anniversaire, la MCJP évoque les premiers rapports du Japon avec la France au XIXe siècle à l’aube du japonisme à travers de nombreuses pièces: maquettes de maisons, objets en laque, nacre ou céramique, livres, peintures, estampes et photographies. Cette exposition présente aussi les ambassades japonaises sous le Second Empire et l’époque où les artistes français découvrent avec admiration le chatoiement des kimonos, les vives couleurs des estampes des années 1840-1865 et le naturalisme des livres illustrés de Hokusai et ses contemporains. Lire la suite..

Autour de l’exposition, auront lieu deux conférences :

  • Mercredi 22 novembre à 18h30
    « Le Japon à Sèvres, à l’aube du japonisme »
    Conférence de Stéphanie Brouillet (Conservatrice du Patrimoine, Inspectrice des collections, Mobilier national)
  • Samedi 6 janvier 2018 à 15h
    « À l’aube du japonisme. Peintures de Hokusai, premiers livres illustrés et estampes dans les collections publiques françaises »
    Conférence de Geneviève Lacambre, Véronique Béranger (Chargée des collections japonaises, Département des Manuscrits, Bibliothèque nationale de France), Christophe Marquet (Directeur d’études, EFEO)

Pour en savoir plus…

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, documentaliste

More Posts - Website

Le japonisme au théâtre : les maquillages de kabuki dits kumadori dans la collection d’Edward Gordon Craig

Conférence intitulée « Le japonisme au théâtre : les maquillages de kabuki dits kumadori dans la collection d’Edward Gordon Craig » dans le cadre du cycle des « Trésors de la BnF et de l’INHA » le 23 mai 2017.

Cette conférence sera animée par Coralie Castel, département des Arts du spectacle de la BnF et Pascal Griolet, professeur à l’Inalco.

La collection du théoricien du théâtre Edward Gordon Craig (1872-1966) contient une série remarquable d’estampes japonaises représentant des kumadori. Ces maquillages sont employés dans un des répertoires classiques du kabuki où ils caractérisent chaque rôle. Outils au service du jeu de l’acteur, ils font écho aux réflexions de Craig sur l’usage des masques. Leur étude apporte un nouvel éclairage sur le japonisme au théâtre au début du XXe siècle.

Mardi 23 mai 2017 de 18h15 à 20h
2, rue Vivienne (auditorium Colbert)
Entrée libre

Pour en savoir plus…

 

Yasuko D'Hulst

Ingénieure d'études, documentaliste

More Posts - Website