Techniques et sciences sociales en Asie

Centre Japon porteur de la quatrième édition d’Emerging Fields, l’initiative stratégique de l’Association d’études asiatiques (AAS) sur les grandes thématiques et l’avenir des aires culturelles.

Le Centre de recherches sur le Japon de l’EHESS a été appelé par l’Association for Asian Studies (AAS) à piloter le projet « Technology and Social Sciences en Asia», dans le cadre de la série Emerging Fields .
 
En 2017, l’AAS a lancé une initiative de renouvellement du regard sur les études asiatiques: Emerging Fields . Avec le soutien de la Henry Luce Foundation, le conseil scientifique de l’AAS a identifié quatre grands thèmes de recherches émergents. Le Centre de recherches sur le Japon apprécie la confiance que l’AAS lui témoigne en confiant le pilotage d’une de ces quatre thématiques à l’un de ses membres et se réjouit d’être le premier partenaire européen de cette initiative stratégique.
 
Mené sur trois ans – 2019-2021 – et animé par Aleksandra Kobiljski (CNRS/EHESS) en collaboration avec Francesca Bray (Université d’Edinburgh), l’atelier préparatoire aura lieu à l’EHESS les 17 et 18 octobre 2019.  Il réunira plusieurs spécialistes travaillant sur les techniques et sciences sociales en Asie dans une discussion sur la place du savoir-faire dans les sociétés asiatiques de l’antiquité à nos jours.
 
Parmi les participants, sont Annapurna Mamidipudi (Institut Max-Planck d’histoire des sciences – MPIWG, Allemagne), Suzanne Moon (rédactrice en chef de Technology & Culture, États-Unis), Dagmar Schäfer (directrice, Institut Max-Planck d’histoire des sciences – MPIWG), Carla Nappi (Université de Pittsburg) et Aparajith Ramnath (Université d’Ahmedabad, Inde). Krishna Uk, directrice du développement stratégique de l’AAS assistera à l’atelier préparatoire et visitera l’EHESS pour l’occasion. 
 
 

.

 

.